Accès direct au contenu

En vue du Mondial

PSG : Verratti-Sirigu, le tandem promis à un avenir doré

Au fil des semaines, Salvatore Sirigu et Marco Verratti ne cessent de prendre du galon dans les rangs du PSG. Deux joueurs d’avenir qui pourraient bientôt devenir des cadres de niveau international. Comme le confie leur sélectionneur, Cesare Prandelli.

Ancelotti, l’atout majeur de Verratti ?
Le PSG et ses allures de Serie A ont de quoi faire le bonheur de Cesare Prandelli. Le sélectionneur italien, qui suit de près la prestation de ses protégés au Parc des Princes, ne dissimule pas son faible pour Marco Verratti. Pour lui, l’ancien joueur de Pescara jouera un rôle majeur dans les années à venir grâce aux enseignements de Carlo Ancelotti : « On l’avait mis dans la liste des trente pour l’Euro donc on ne s’était pas trompé pour un garçon de Serie B. Ce qui surprend, c’est que nos grands clubs ne l’aient pas pris, il a dû aller en France. Certes on était contents car il va pouvoir se doter d’une expérience internationale mais c’est un talent qui devait être protégé et géré différemment. Je suis content pour lui parce que c’est un garçon qui a des grandes qualités, de la personnalité pour son âge. Cette expérience au PSG lui sera très utile, surtout grâce au soutien moral technique et tactique qu’il recevra de Carlo Ancelotti », explique Prandelli dans une interview accordée à Zonemixte.fr. Outre le nouveau Pirlo, le sélectionneur transalpin doit également préparer la succession de Gianluigi Buffon.

« Sirigu peut aspirer à une place importante »
A 34 ans, le gardien de la Juve n’est pas certain de disputer le Mondial 2014 au Brésil et Cesare Prandelli devra faire des choix. Si la concurrence s’annonce acharnée pour Salvatore Sirigu, le gardien du PSG a visiblement les qualités pour prétendre au rang de numéro un : « Je réfléchis encore. J’ai fait jouer De Sanctis en pensant que c’était normal de confirmer le choix fait pendant l’Euro. Tout est ouvert pour les choix futurs, ce sera au terrain de décider et Sirigu comme Viviano, Machetti, peuvent aspirer à une place importante en Nazionale», poursuit-il. Le PSG pourrait donc être une rampe de lancement capitale pour les deux jeunes pépites italiennes, qui devront désormais confirmer les nombreux espoirs placés en eux. Le rendez-vous brésilien est pris dans deux ans.

Par Guillaume de Saint Sauveur

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine, en kiosques ou en ligne