Accès direct au contenu

Tout n’est pas réglé

PSG Un dirigeant menace de mort

Si le Parc des Princes semble s'être pacifié depuis le début de saison, il reste néanmoins quelques irréductibles qui tentent de semer le trouble. Mais leur terrain de chasse est plus limité.

Cet après-midi, alors que le Paris Saint-Germain a dominé Dijon (2-0), le Parc des Princes va encore faire le plein. 42 000 spectateurs sont attendus entre la Porte d'Auteuil et la Porte de Saint-Cloud. Si l'affiche n'avait rien d'alléchante, c'est le jeu proposé par le club de la capitale et les stars qui composent cette équipe qui attirent les foules. Mais également les résultats ! Avec une série de dix matchs sans défaite en Ligue 1 en cours (8 victoires, 2 nuls), on n'avait jamais vu ça depuis la saison 2004-2005. Du coup, ça amène forcément du monde au stade. Et plutôt un bon public...

PSG : Moins de racistes et de violence
Et pour cause, les supporters du PSG étaient souvent montrés du doigts au cours des dernières années. La violence bien sûr, mais aussi le racisme. Il semble néanmoins que le plan sécurité mis en place porte ses fruits à en croire Hermann Ebongue, président de SOS Racisme : « Au Parc des Princes, il y a un vrai mieux, même si ça reste fragile, confie le président de SOS Racisme. Il y a encore une poche d’une centaine d’irréductibles qui s’oppose au plan sécurité et est prête à basculer dans le racisme et la violence. » Ils ont notamment oeuvré jeudi dernier à Bratislava. « Un dirigeant du club a été menacé de mort jeudi, explique Hermann Ebongue. C’est inacceptable et j’espère que les pouvoirs publics français vont prendre les mesures nécessaires. Comme au Parc ils se savent surveillés de près, ces individus tentent d’exister en déplacements. » Mais au Parc des Princes, le pari semble réussi. Aucune plainte n'a été déposée par l'association. Peut être la seule victoire de Robin Leproux à la tête du PSG...

A LIRE AUSSI : PSG : Hazard lance un défi à Pastore