Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG/OM : Ibrahimovic, Gourcuff, Payet… Ces révélations sur les salaires des joueurs de Ligue 1 !

Alors que la Ligue 1 entre dans sa dernière ligne droite, le quotidien L’Équipe a sorti un dossier ce vendredi sur les salaires des principaux acteurs du championnat français.

Alors que le championnat de France de Ligue 1 est particulièrement relevé et disputé cette année, avec trois voire quatre équipes pouvant encore raisonnablement prétendre à être sacrées en mai prochain (l’OL, le PSG, l’OM et l’AS Monaco), la dernière ligne droite du championnat s’annonce particulièrement serrée. Si le Paris Saint-Germain, énorme favori en début de saison, éprouve de grosses difficultés à prendre la tête de la Ligue 1 cette saison, le club parisien domine toutefois de la tête et des épaules la concurrence d’un point de vue… salarial.

LE PSG SQUATTE LE TOP 4, GOURCUFF ET PAYET SUIVENT DERRIÈRE

Ainsi, à en croire les informations du quotidien L’Équipe ce vendredi, le joueur le mieux payé de la Ligue 1 est évidemment Zlatan Ibrahimovic, avec 1,35M€ mensuels, devant ses coéquipiers Thiago Silva (1,05M€ mensuels), Blaise Matuidi (750 000 euros) et Ezequiel Lavezzi (550 000 euros). Avec 450 000 euros par mois, le Lyonnais Yoann Gourcuff est le premier joueur qui n’est pas sous contrat au PSG à apparaître parmi les plus gros salaires de Ligue 1. Il devance les Marseillais Dimitri Payet (350 000) et André-Pierre Gignac (330 000), le Monégasque Joao Moutinho (340 000) et son coéquipier à Lyon Clément Grenier (330 000).

NOLAN ROUX : « JE CROIS QUE JE GAGNE 150 000 EUROS PAR MOIS »

Interrogé à ce sujet, l’attaquant lillois Nolan Roux s’est montré totalement transparent. « Mon salaire ? Je crois que c'est 150 000 € par mois. Enfin, je ne vérifie jamais. Aujourd'hui, personne ne dit combien il gagne dans notre milieu. Je ne comprends toujours pas cette omerta. On doit générer beaucoup de jalousie... Je n'ai pas fait ce métier pour l'argent. Je ne savais même pas combien gagnait mon père. Aucun joueur n'a mis un couteau sous la gorge de ses dirigeants pour un salaire. On peut jouer avec tout le monde, celui qui gagne cinq fois moins que toi ou cinq fois plus. Ce n'est pas ma motivation première. Si je ne prenais plus aucun plaisir, j'arrêterais. Et je n'attends pas ma fiche de paie chaque fin de mois avec impatience », a-t-il déclaré.

Articles liés