Accès direct au contenu

Sanctions

PSG : Leonardo peut-il coûter cher à Matuidi ?

Matuidi-Amalfitano

Convoqués ce soir devant la commission de discipline de la LFP, Morgan Amalfitano et Blaise Matuidi risquent plusieurs matchs de suspension pour leur altercation lors du Clasico du 7 octobre. La récente sortie polémique de Leonardo va-t-elle desservir le Parisien ?

Enfin. Plus d’un mois après leur petite échauffourée, Blaise Matuidi et Morgan Amalfitano vont passer devant la commission de discipline. En cause, un coup de coude et une gifle du Marseillais sur l’ancien Stéphanois. Des gestes qui n’ont pas été sanctionnés par l’arbitre durant la rencontre (2-2). Matuidi est lui convoqué car il aurait provoqué Amalfitano après ses nombreux excès de zèle. « C'est vrai qu'après j'étais un peu énervé, peut-être que j'ai eu une réaction que je n'aurais pas forcément dû avoir, c'est d'aller le voir à la mi-temps, en lui parlant, et voilà, après il a eu cette réaction », avait expliqué le milieu de terrain après la rencontre.

« La politique de la chaise vide, ce n’est jamais bon »
Déjà orphelin de Zlatan Ibrahimovic, le PSG va peut-être devoir se passer des services de son homme à tout faire au milieu de terrain. Impressionnant cette saison, Matuidi ne se présentera peut-être pas devant la commission, ce jeudi. Le club de la capitale n’a en tout cas pas confirmé sa présence. Pour l’ancien arbitre, Bruno Derrien, il vaudrait mieux que l’ancien troyen soit là. « De manière générale, lorsque l’on est convoqué quelque part, il vaut mieux y aller, nous explique-t-il. C’est comme à un procès, il faut venir. C’est beaucoup mieux que d’être représenté. On peut s’exprimer avec ses mots, dire ce qu’il s’est passé, comment on l’a vécu. La politique de la chaise vide ce n’est jamais bon. C’est plutôt un manque de respect. »

« La pression de Leonardo n’aura pas d’impact »
Côté marseillais, on tente plutôt de faire profil bas. Morgan Amalfitano fera le déplacement devant la commission. Une commission qui pourrait être influencée par les récentes accusations de Leonardo ? Passablement énervé après l’expulsion de Mamadou Sakho, dimanche dernier, le directeur sportif brésilien avait ouvertement critiqué l’arbitrage. Toujours selon Derrien, les revendications de Leonardo n’auront pas d’incidence sur le verdict rendu. « Ce sont deux affaires complètement différentes, affirme-t-il. Pascal Garibian (le président de la commission de discipline de la LFP) ne va pas prendre en compte ce que Leonardo a dit. Je peux vous dire que la pression n’a aucun impact sur lui. »

Par Thomas Figueiredo