Accès direct au contenu

Demain est un autre jour

PSG : Itinéraire dune sale soirée pour Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic

Muet puis exclu ce samedi face à l’AS Saint-Etienne (1-2), Zlatan Ibrahimovic a connu la pire sortie depuis son arrivée au PSG. Le véritable point noir après un début de saison tonitruant du géant suédois.

Muselé d’entrée

Hormis un face à face parfaitement géré par Stéphane Ruffier en début de rencontre (12e), Zlatan Ibrahimovic n’a rien eu à se mettre sous la dent ce samedi contre l’ASSE. L’attaquant vedette du PSG, moins en forme qu’à l’accoutumée, n’a pas su allumer l’étincelle susceptible de débrider la rencontre en faveur de son équipe. Et cette fois-ci, le club francilien l’a payé cash… Rajoutez à cela un Stéphane Ruffier des grands soirs, et « Ibra » n’avait d’autre alternative que de s’agacer devant le mur mis en place par Christophe Galtier.

Ibra sous haute tension

A plusieurs reprises, l’ancien Milanais a fait preuve d’une nervosité non-maîtrisée envers ses adversaires. Ses accrochages constants avec Moustapha Bayal lui ont même valu une mise en point de plusieurs minutes avec l’arbitre de la rencontre, Laurent Duhamel. Un rappel à l’ordre visiblement inefficace puisqu’Ibrahimovic n’a pas su se contenir à vint minutes de la fin de la rencontre devant Stéphane Ruffier…

Un rouge justifié

La jambe droite tendue, il est venu percuter de plein fouet l’ancien Monégasque pour un ballon perdu d’avance. La sanction a été sans appel : carton rouge et retour au vestiaire la tête basse. Une première depuis son arrivée en France. Lui qui avait si souvent l’habitude de débloquer des situations en championnat, comme ce fut le cas face à Lorient (2-2) ou Nancy (1-0), a finit par craquer. Ce geste pourrait d’ailleurs lui valoir plusieurs matchs de suspension dans les jours à venir, et en attendant de connaître le verdict Zlatan Ibrahimovic cherchera à comprendre ce qui a pu clocher face à l’ASSE.