Accès direct au contenu

Le syndrome Evra

PSG Ceara a chope le melon

Sakho blessé, c'est à Ceara que Kombouaré a refilé le bout de sparadrap. Au milieu des stars, le latéral brésilien a fait l'unanimité. Les très bons résultats du PSG l'ont bien aidés. Et il le sait.

La tâche n’est pas aisée, au Paris-Saint-Germain. Entre la pression des nouveaux investisseurs et l’arrivée de nombreux joueurs renommés, le capitaine du PSG se doit d’avoir les reins solides. Mamadou Sakho momentanément indisponible, Kombouaré devait trouver un meneur d’hommes intérimaire. Son choix s’est finalement porté sur Marcos Ceara, qui combine ancienneté et affinité avec les nombreux sud-américains du groupe.

« Très honoré »

Sakho de retour, Marcos lâche le brassard et ses impressions : « J’étais évidemment très honoré. J’ai essayé d’être à la hauteur de cette responsabilité. Je suis un homme qui aime en avoir. Et, sur les dix matchs où j’ai été capitaine, on en a gagné huit et fait deux nuls. Ce n’est pas mal, non ? »

C’est pas mal. Mais avec Pastore dans ses rangs, c’est tout de suite plus simple…