Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Pierre Ménès évoque la colère de Rami et Mandanda !

Malgré la large victoire acquise face à Metz vendredi (6-3), Adil Rami et Steve Mandanda ont semblé énervés au terme du match. Pierre Ménès a décrypté la colère des deux cadres de l'OM.

La soirée semblait parfaite pour l’Olympique de Marseille. Le club phocéen surclassait le FC Metz à domicile vendredi (6-3) et mettait la pression dans la course pour la deuxième place sur l’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco, qui s’affrontent ce dimanche soir. Un score-fleuve qui aurait pu être plus sévère puisque le club phocéen menait 5 buts à 1 à 15 minutes du terme de la rencontre avant que Metz ne réduise la marque. Des buts encaissés qui ont agacé Adil Rami et Steve Mandanda. Sur son blog, Pierre Ménès a analysé la colère des patrons défensifs de l’OM.

« Mécontents d’avoir encaissé 3 buts à domicile »

« La journée a commencé par un déluge de buts à Marseille. Mais ça n'a pas empêché les Olympiens de terminer la rencontre sur les nerfs. Visiblement mécontents d'avoir encaissé trois buts à domicile, Mandanda et Rami étaient très énervés. Mais le fait d'en avoir planté six a dû permettre de les calmer », explique Pierre Menés

Articles liés