Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : « Bielsa ? Comme les danseuses du Crazy Horse, les joueurs de l’OM montent sur la balance… »

Marcelo Bielsa, OM

Alors que Marcelo Bielsa semble plus que jamais avoir métamorphosé l’OM, Pascal Praud a décrypté la méthode du technicien argentin.

Leader de la Ligue 1 après huit journées, l’Olympique de Marseille apparaît métamorphosé depuis l’arrivée de Marcelo Bielsa cet été. Sur son blog pour Le Point, Pascal Praud n’a pas manqué de décrypté l’OM du technicien argentin vainqueur dimanche soir de l’ASSE au Stade Vélodrome (2-1). « Comme les danseuses du Crazy Horse, les joueurs de l'Olympique de Marseille montent sur la balance chaque matin. Le diable est dans les détails et Marcelo Bielsa cultive la perfection. La pesée ne ment pas. Elle symbolise la rigueur selon Bielsa, la discipline qu'il a instaurée, les efforts qu'il demande ».

« LE TECHNICIEN ARGENTIN INCARNE LA FIGURE DU CHEF »

« Bielsa a révolutionné l'OM : pressing et possession de balle sont l'alpha et l'oméga du jeu. La réussite de l'entreprise réclame une condition physique sans faille, a indiqué Pascal Praud. Mieux vaut être à 150 % pour courir durant quatre-vingt-dix minutes. Et ça marche ! (…) André-Pierre Gignac, meilleur buteur de l'exercice, a marqué 8 buts, Dimitri Payet est transformé, Florian Thauvin a grandi et Giannelli Imbula est intégré. Les faits parlent pour le technicien argentin qui incarne la figure du chef. Il faut connaître un vestiaire pour savoir combien une autorité y est indispensable. Plus encore que dans une rédaction ou dans n'importe quelle entreprise, les footballeurs aiment les dompteurs et acceptent d'être vassaux quand le suzerain est grand. »

« RELISEZ DE GAULLE, SORTE DE BIELSA PUISSANCE 1000… »

« Comme l'amour, l'aptitude au commandement ne s'explique pas. Relisez de Gaulle, sorte de Bielsa puissance 1 000 qui a théorisé cette magie : "Le prestige ne peut aller sans mystère, car on révère peu ce que l'on connaît trop bien, a-t-il ajouté. Il faut que dans les projets, la manière, les mouvements de l'esprit, un élément demeure que les autres ne puissent saisir, et qui les intrigue, les émeuve, les tienne en haleine. Apparences peut-être, mais d'après quoi la multitude établit son opinion." Marcelo Bielsa est gaulliste. Il déjeune à l'écart de ses joueurs, ne partage pas leur vestiaire et ne prend aucune douche en leur compagnie. Bielsa établit entre lui et le reste du monde une distance. Il incarne ce "mystère" que de Gaulle évoque et sans lequel le respect et l'autorité n'existent pas. »

Articles liés