Accès direct au contenu

Foot - OM

ASSE/OM : Les supporters de l’OM menacent de porter plainte !

Supporters de l'OM

Alors que le choc entre l’ASSE et l’OM a été émaillé d’incidents avant la rencontre, l’association de supporters des Dodgers aurait été victime d’une erreur de la police…

Si la rencontre entre l’AS Saint-Étienne et l’Olympique de Marseille s’est révélée bien terne sur le terrain malgré les buts de Nicolas Nkoulou et Brandao (1-1), l’avant-match a été une fois de plus animé entre les supporters des deux camps. Le quotidien La Provence indique ainsi que 17 personnes avaient été mises en garde à vue suite à des violences entre des supporters de l’OM, descendus de leur minibus, et des Stéphanois. Problème, les personnes arrêtées n’étaient visiblement pas les bonnes…

« FACE À UNE TELLE INCOMPÉTENCE, ON VA DONNER DES SUITES »

Christian Cataldo, président de l’association des Dodgers, assure en effet que les personnes interpellées ont été victimes d’une erreur de la police. « Nous avons passé douze heures en garde à vue pour rien. Notre minibus a été pris pour un autre. Il y avait deux femmes avec nous qui ont été choquées. D'autres ont perdu une journée de travail ou un rendez-vous pour une embauche. Face à une telle incompétence, nous allons donner des suites », a-t-il déclaré à l’AFP.

« EN ARRIVER LÀ, C’EST GRAVE »

« Quand la police nous a arrêtés, on aurait dit qu'on était des terroristes dangereux. Le procureur de Saint-Étienne s'est emparé de l'histoire et en a fait une affaire personnelle. Puis, ce matin, le commandant du commissariat nous a présenté ses plus plates excuses. En arriver là, c'est grave», a-t-il par ailleurs ajouté. D’après La Provence, certains supporters, notamment les deux femmes qui ont été menottées et transférées au commissariat de Firminy, ont été choqués par ce qu'ils ont vécu. Les Dodgers pourraient porter plainte prochainement.

Articles liés