Accès direct au contenu

Toujours en colère

OM : Mandanda explique son coup de sang

Sorti de ses gonds samedi soir contre Toulouse (0-1) après un duel maladroit avec Adrien Regattin, Steve Mandanda est revenu aujourd’hui en conférence de presse sur son coup de sang. Le portier marseillais en a marre.

L’image est saisissante, tant Steve Mandanda est d’ordinaire plutôt calme. Contre Toulouse samedi soir (0-1), le portier marseillais est sorti de ses gonds, repoussant violemment le jeune Adrien Regattin après un contact plus maladroit que méchant en seconde période (55e). Celui-ci, en prolongeant sa course jusqu’au bout, venait alors d’heurter quelque peu l’ancien Havrais, avant que Mandanda ne l’agrippe à la gorge. Calmé par Lionel Jaffredo, l’arbitre de la rencontre, qui sanctionna les deux hommes d’un carton jaune, l’international français n’en resta pas moins nerveux tout au long de la rencontre. Il est même clairement fautif sur l’unique but de la soirée inscrit par Aymen Abdennour, manquant complètement sa sortie (66e).

Mandanda : « Y’en a marre ! »
Présent en conférence de presse cet après-midi en marge du déplacement à Annecy demain pour affronter Evian TG (18h30), le capitaine de l’OM est revenu sur cet incident. « Je me suis mis en colère parce que j'ai pris un coup sur la tête, s’est-il justifié. Les attaquants ont de plus en plus l'habitude de laisser traîner le pied et de s'excuser derrière. Les excuses ça va bien cinq minutes, mais à un moment donné y'en a marre. » La colère ne s’est pas estompée.

Avec Gilles Bertuzzi à Marseille