Accès direct au contenu

Aucun regret

OM : la réponse acide dAmalfitano

Morgan Amalfitano

Morgan Amafitano, mis en cause après le Clasico OM-PSG et sa gifle sur Blaise Matuidi, s’était plutôt discret jusqu’à présent. Aujourd’hui, dans la Provence, Amalfitano passe enfin à l’offensive.

Dans une longue interview au quotidien marseillais, Morgan Amalfitano, qui avoue ne pas avoir pensé que « cela prendrait une telle tournure », regrette clairement que cet épisode ait vampirisé tout le reste. « On en fait tout une affaire. C'est quand même étonnant que l'on parle plus de cela que du choc et du 2-2 entre l'OM et le PSG. » Extraits.

La gifle, un geste qu’il regrette
« Je regrette mon geste et je n'en suis pas fier, mais en même temps, je me fais provoquer et j'ai réagi en fonction de ça. (…) Ça arrive, c'est déjà arrivé et ça arrivera encore. On dirait que je suis le seul à avoir fait ce geste, mais il y en a beaucoup !

Amalfitano n’est pas un provocateur
« Personne n'a à me dire ce que je dois faire. Surtout pas en se basant uniquement sur ce geste car, je le répète, ce n'est pas le seul du match. Il y a eu beaucoup d'autres exemples. (…) Je ne suis pas comme ça. Je ne suis pas un provocateur, je ne suis pas du genre à chercher les embrouilles. Je ne suis pas non plus un joueur violent. Comme je l'ai dit, j'ai plutôt réagi à des faits. »

Cet épisode, une leçon pour l’avenir
« Vous savez, je subis beaucoup de fautes et pas mal de coups sur le terrain par rapport à mon poste, à mon jeu et à mes dribbles. Mais ça fait partie du jeu et du métier. Certaines fois, ces provocations me font sortir de mes gonds. À moi d'apprendre et de canaliser tout ça. »

Amalfitano reprend la défense d’Anigo
« José Anigo disait que l'OM avait des arguments à faire valoir, notamment des images. Et qu'il ne comprendrait pas, si jamais vous êtes sanctionné, que Jallet et Matuidi ne le soient pas... Je ne m'occupe pas des autres. Encore une fois, j'assume ce que j'ai fait. Mais il faut juste ne pas oublier les gestes qui ont été faits de l'autre côté. »