Accès direct au contenu

Nouvelle méthode de travail

OM - Kaboré : « Pourquoi Baup naurait-il pas les épaules ? »

C’est ce soir qu’Elie Baup va vivre son baptême avec l’Olympique de Marseille, au stade Auguste Delaune de Reims (21h). L’entraîneur marseillais, décrié depuis plusieurs jours, a reçu le soutien de certains ses joueurs, notamment Charles Kaboré.

Dur de remplacer Didier Deschamps. L’homme qui en à peine trois ans a ramené des trophées du côté de la Canebière (6 au total, dont celui de champion de France), a forcément une place à part dans le cœur des Marseillais. Et pour le remplacer, les supporters attendaient peut-être un nom plus ronflant que celui d’Elie Baup. Car depuis 3 ans et son départ de Nantes, il n’avait plus entraîné. Surtout, le Saint-Gaudinois n’a pas souvent connu la victoire avec ses clubs successifs (hors mis le championnat et la Coupe de la Ligue avec Bordeaux en 1999). Pourtant, l’ancien gardien de but semble faire l’unanimité au sein de son effectif.

Kaboré vient à son secours

Récemment, les joueurs ont affiché leur soutien à l’ancien consultant de Canal Plus. Le premier à venir à son secours, Charles Kaboré. « Pourquoi n’aurait-il pas les épaules pour entraîner l’OM ? Il a quand même un palmarès. Je le suivais déjà quand j’étais à Libourne et lui à Toulouse. Ce qui compte, ce n’est pas le nom, mais de bien travailler à l’entraînement. La seule vérité, c'est celle du terrain » a déclaré l'international burkinabé au 10Sport cette semaine. Un avis que partage son nouveau coéquipier, Florian Raspentino. « C’est un entraîneur qui a gagné des titres avec Bordeaux quand même, il ne faut pas l’oublier. Je pense que c’est un bon entraîneur » explique l’ancien Nantais, dernier club coaché par Baup.

Si l’ancien entraîneur de Saint-Etienne et Toulouse devra faire ses preuves rapidement à Marseille, il semble pour le moment n’avoir aucun problème avec ses joueurs. Une donnée importante, qui va lui permettre de faire passer son discours plus facilement, pour permettre au club de repartir après une saison difficile pour les Olympiens. Avec un effectif qui n’a pratiquement pas bougé (arrivée de Raspentino, départ de Diarra), la tâche s’annonce ardue pour Elie Baup. Pour savoir si l’OM version 2012/2013 va mieux que son prédécesseur, rendez-vous au stade d’Auguste Delaune, à Reims, ce soir à 21h.