Accès direct au contenu

Analyse

OM Girard : « Lan dernier, c’est Rémy qui était indiscutable »

OM – Girard : « L’an dernier, c’est Rémy qui était indiscutable »

Victime d’une fracture du pied, André-Pierre Gignac sera encore absent cinq semaines et commence cruellement à faire défaut à l’OM. Loïc Rémy est-il une solution viable pour compenser ce manque ? Faut-il changer de système tactique ? René Girard, l’entraîneur de Montpellier, se penche sur la question.

Le constat est simple, pas encore alarmant mais commence forcément à inquiéter dans les rangs marseillais : depuis la blessure d’André-Pierre Gignac en début de match à Troyes, il y a deux semaines, l’OM a essuyé trois revers toutes compétitions confondues. Ses premiers de la saison. Orphelin de son meilleur buteur (5 buts), Elie Baup doit trouver le système idéal pour combler ce vide offensif. Pour René Girard, l’entraîneur montpelliérain, la solution idoine pour palier l’absence de Gignac reste le recours à Loïc Rémy. «Avec Rémy, Marseille ne perd pas au change. Il a un registre différent de celui de Gignac mais il a le potentiel pour le remplacer. Il est rapide, aime prendre la profondeur… Et il ne faut pas oublier que l’an passé c’est Rémy qui était indiscutable et Gignac pas vraiment en odeur de sainteté. »

Girard : « Mettre Rémy dans les meilleures dispositions mentales, le protéger »    
Et pour René Girard, plus que de s’interroger sur les qualités de Rémy, Elie Baup devra essentiellement s’atteler à remettre en confiance son attaquant. « Quand on a un fer de lance comme Gignac qui est en grande forme, c’est toujours un peu la catastrophe quand il est absent. Et c’est très compliqué pour celui qui le supplée, prévient le coach héraultais. On a beau faire passer un message positif, le spectre de « l’attaquant n°1 » revient régulièrement. Il va surtout falloir mettre Rémy dans les meilleures dispositions mentales et collectives possibles, le protéger. Surtout à ce poste où la confiance est primordiale. »

Girard : « Révolutionner la tactique n’est pas la solution »
Pas question en tout cas de changer le système tactique utilisé par Baup depuis le début de saison, au risque de bouleverser l’équilibre de l’équipe. « Je ne pense pas que révolutionner le système tactique soit la solution. Moins on fait de retouches mieux c’est, assure René Girard. Si on change de système, on change aussi les liaisons qu’on a mises en place, les automatismes, les complémentarités. Il vaudrait mieux adapter le collectif au jeu de Rémy sans pour autant changer de tactique. »

Retrouver l'intégralité du dossier "OM : Comment jouer sans Gignac'" avec les analyses des coachs de Ligue 1, dans Le 10 Sport, disponible depuis jeudi en kiosques.