Accès direct au contenu

Traumatisme post-Clasico ?

OM : Didier Deschamps a peur du relâchement

Après la formidable victoire (3-0) contre le PSG et le «pic d'adrénaline » atteint ce dimanche, le coach marseillais craint un relâchement de la part de ses joueurs à Caen ce soir. 

Didier Deschamps, qui connaît bien le caractère inconstant de son groupe, ne cache pas ses inquiétudes avant ce déplacement en Basse-Normandie : "Toute la sérénité et la confiance emmagasinées contre le PSG va être remise en question ce vendredi. Après ce qui s'est passé dimanche, ce rendez-vous est très important. Mais je ne vais pas vous mentir : personne ne peut considérer de la même manière un match contre Caen et un match contre le Paris. Si je vous dis le contraire, vous ne me croirez pas ! On a touché un pic sur le plan émotionnel, il y a forcément un besoin de décompression. Avoir le même niveau d'exigence que les joueurs ont eu face au PSG ? J'espère, mais bon… Après, il ne faut pas que la différence soit trop importante."

Le test du "haut niveau"

Le doute est d'autant plus permis que les Olympiens sont à quatre jours d'une autre rencontre capitale, à Dortmund, en C1. "On doit être capable de répéter collectivement notre belle performance de dimanche. C'est ça, le haut niveau : quand ça se passe mal, c'est rebondir et quand ça se passe bien, c'est évacuer rapidement pour reproduire cela sur la continuité."

Ce soir, on va donc savoir si l'OM est véritablement une équipe de "haut niveau" cette saison. Et peut, par conséquent, redevenir un candidat crédible au titre. 

Avec Gilles Bertuzzi, à Marseille.