Accès direct au contenu

JPB, encore lui…

OM : Dassier a trouvé le coupable du clash Anigo-Deschamps !

OM : Dassier a trouvé le coupable du clash Anigo-Deschamps !

Débarqué de l’OM en juin dernier, Jean-Claude Dassier garde toujours un œil attentif sur le quotidien du club marseillais. Et l’ancien président de l’OM semble avoir trouvé le responsable du clash Anigo-Deschamps.

Pour la première fois de la saison, l’OM a enchaîné une série de deux victoires consécutives en s’imposant mardi soir contre Lens en Coupe de la Ligue (4-0). Un véritable bol d’air frais pour Steve Mandanda et ses compères avant de se déplacer à Dijon demain (19h). En coulisses toutefois, la situation est toujours aussi animée. José Anigo et Didier Deschamps ne sont certes pas revenus sur leur différend ces derniers jours, mais les tensions sont loin de s’être amenuisées.

Dassier : "Bernès a joué un rôle négatif"
Jean-Claude Dassier, président du club entre juin 2009 et juin 2011, a côtoyé les deux hommes durant deux longues années. Et pour lui, le mal ne vient pas que de ces deux-là. Mais d’un troisième homme aussi, qui fout la zizanie au sein du club. « La situation est complexe : pendant deux ans cette opposition Deschamps-Anigo n’est jamais sortie sur la place publique. Je me suis toujours efforcé de faire en sorte que l’on puisse travailler ensemble. À la place de Vincent Labrune, j’en appellerais à la responsabilité de l’un et de l’autre, car les torts sont partagés, a notamment déclaré Dassier dans France Football ce vendredi. J’associerais une troisième personne à mon appel : Jean-Pierre Bernès qui joue un rôle négatif. Il faut qu’il arrête de mettre de l’huile sur le feu. Il est faux de dire que l’on ne peut pas travailler avec José Anigo. Je n’ai jamais eu de reproche à lui faire. Je dirais donc à José Anigo, Didier Deschamps et Jean-Pierre Bernès : ‘’Halte au feu’’. On termine la saison et après on réglera les problèmes. Les trois doivent arrêter de bavarder, dans l’intérêt de l’OM. » L’équipe de France, l’OM : Bernès est décidément sur tous les fronts…