Accès direct au contenu

Porté disparu

OM : Ce que cache le silence de Deschamps

Didier Deschamps

Depuis la fin de saison, Didier Deschamps reste muré dans un mutisme complet au sujet de l’OM. Dans le même temps, José Anigo a lui retrouvé la parole. Un signe pour l’avenir ? Possible… Alors que José Anigo a repris la parole dans la Provence ce matin, Didier Deschamps reste muré dans un profond mutisme, comme détaché des affaires olympiennes. Dans le contexte actuel, marqué par un brouillard persistant autour de son avenir, les silences du coach marseillais sont assourdissants. Que faut-il en conclure ?


Des doutes partagés
On le sait, on le sent, Didier Deschamps se pose des questions sur son avenir. Après trois saisons éprouvantes à l’OM, il pourrait décider d’exercer ses talents d’entraîneur ailleurs … s’il reçoit une offre d’un bon club. C’est là que le problème repose puisque cette offre n’est pas encore arrivée, mis à part le club saoudien d’Al-Hilal. Le président Vincent Labrune reste désespérément muet lui aussi. Se pose t-il des questions sur le bienfondé de leur relation ? Probable. La dernière entrevue entre les deux hommes s’est tenue à Paris le 23 mai dernier, comme l’avait alors révélé le 10 Sport. Pas forcément l’idéal pour préparer une saison qui débute dans dix jours, avec le premier rassemblement. Deschamps ne dit rien. Labrune l’imite. Le malaise est patant.


Anigo a retrouvé sa langue
Deschamps, patron du sportif, et donc (normalement) du recrutement, laisse José Anigo manœuvrer, et surtout s’expliquer dans la presse, comme dans les colonnes de la Provence, aujourd’hui : « Les joueurs qui ont envie de venir à l’OM sont disposés à respecter notre timing. C’est une information intéressante, non ? Leurs présidents veulent les transférer plus vite et plus cher. Il faut que ces dirigeants nous cèdent leurs joueurs au même prix qu’ils les vendraient à un autre club. Je vous rassure, l’OM est toujours attractif, malgré la dixième place de la saison dernière et l’absence en Ligue des champions ». Tout le contraire de la fin de saison passée, lors de laquelle le directeur sportif avait totalement disparu. Même l’inconnu Régis Rebufat, membre du conseil d’administration, a pris la parole sur le Phocéen pour rassurer les supporters inquiets. Pour la saison 2012-2013, c’est bien José Anigo qui semble avoir les clés du recrutement. Un signal fort que Didier Deschamps n’a peut-être plus tout à fait la main. Le divorce entre l’ancien capitaine des Bleus et de l’OM, souvent évoqué, n’a jamais semblé aussi proche.