Accès direct au contenu

Foot - OL

OL : Le gros coup de gueule de Pierre Ménès pour Clément Grenier !

Clément Grenier, OL

Alors que l’Olympique Lyonnais doit faire avec une cascade de blessures actuellement, cette situation fait beaucoup parler…

Engagé dans une politique de rajeunissement de son équipe suite à la construction de son nouveau stade et à des finances plus restreintes que par le passé, l’Olympique Lyonnais est en proie à de sérieux soucis d’effectif depuis de nombreux mois maintenant. Régulièrement décimé par les blessures, le club lyonnais a changé cet été de préparateur physique, sans pour autant que la situation s’améliore pour autant. Dépassés physiquement par le RC Lens ce dimanche (0-1), les Lyonnais inquiètent en ce début de saison.

« GRENIER EST PÉTÉ DEPUIS AVRIL ET ON ATTEND FIN AOÛT POUR L’OPÉRER ! »

« De toutes façons à Lyon, c’est toujours la faute du préparateur physique ! On l’a changé mais c’est encore de sa faute ! Non mais la vraie faute, et j’ai l’impression qu’on le dit depuis que le CFC existe, c’est qu’il y a trop de blessés dans cette équipe ! Les blessés, ce n’est pas la préparation physique ! Clément Grenier, il est pété aux adducteurs depuis le mois d’avril, et on attend la fin août pour l’opérer ! Il faut arrêter de déconner… », a ainsi déclaré Pierre Ménès sur le plateau du Canal Football Club.

GONALONS : « IL FAUT SE POSER LES BONNES QUESTIONS »

Interrogé ce dimanche sur l’état physique des joueurs de l’OL, le capitaine Maxime Gonalons a été sans concession. « La préparation n'a certainement pas été en adéquation avec le haut niveau. Il faut s'accrocher jusqu'à la trêve internationale. On perd encore un joueur sur blessure (Yattara). Il faut faire le dos rond, ne pas lâcher. Il faut se serrer les coudes avec les moyens actuels. Il nous manque un certain nombre de joueurs. En ce moment, on bricole un peu. Les choses ne tournent pas non plus en notre faveur également. Il faut rester unis », a-t-il déclaré.

Articles liés