Accès direct au contenu

Foot - OL

OL - Malaise : Daniel Riolo allume un protégé de Jean-Michel Aulas !

L’OL a perdu ses trois derniers matchs. L’OL est dans le dur. Certains joueurs lyonnais sont pointés du doigt pour leur comportement. Notamment Corentin Tolisso.

L’OL vit une période compliquée. Les Gones ont perdu leurs trois derniers matchs et lundi, RMC révélait que le vestiaire serait de plus en plus compliqué à gérer pour Hubert Fournier. « Les clans entre joueurs s'accentuent notamment entre les dernières recrues (Valbuena, Yanga Mbiwa, Morel, Beauvue, Darder, ndlr) et ceux formés au club (Lacazette, Ferri, Tolisso, Umtiti) », expliquait RMC sur son site Internet. « On sent qu'il y a une fracture entre le coach et nous. La communication est réduite au quotidien à son strict minimum », aurait même confié un joueur.

Riolo se paye Tolisso

Dans l’After, lundi soir, Daniel Riolo a littéralement allumé Corentin Tolisso, le jeune milieu de terrain de l’OL. « A Lyon, il y a un type qui a complètement pété un boulon, c’est Tolisso », a lâché Riolo. Avant d’ajouter : « Tolisso, il s’est fritté avec Lindsay Rose. Ils se sont mis sur la gueule. Ils en sont arrivés aux mains. Tolisso, il a ensuite démonté Beauvue lorsqu’il était avec les Espoirs : "Beauvue, c’est une chèvre, Beauvue, les pieds carrés etc..." Malheureusement, chez les Espoirs, il y avait des mecs qui connaissaient Beauvue… ».

Son agent monte au front

Lundi, dans L’Equipe, l’agent de Tolisso, Éric Castagnino, est monté au créneau pour défendre son joueur : « Sur le terrain, est-ce qu’on voit un garçon qui boude, sans envie, qui ne fait pas les efforts ? Non, je ne le perçois pas du tout comme cela […] Le jeune homme qu’on présente n’est pas celui que je connais. C’est un garçon adorable, travailleur. Tout n’a pas été simple pour Corentin durant sa formation donc, pour moi, cette période-là, il va la passer. Il a ça en lui. Ce qui est important, c’est qu’il sente la confiance ».

Articles liés