Accès direct au contenu

Foot - OL

OL - Polémique : Les vérités de ce coéquipier de Fekir après son geste lors du derby !

Alors que Nabil Fekir avait chambré les supporters stéphanois, Lucas Tousart revient sur le geste de son capitaine.

Les supporters de l’ASSE n’ont donc pas apprécié la débâcle face à l’Olympique Lyonnais (0-5), mais également le geste de Nabil Fekir. Le capitaine rhodanien, lors du cinquième but, ne s’était pas privé de chambrer le virage de Geoffroy-Guichard en présentant son maillot. Dans un entretien accordé à So FootLucas Tousart estime que l’envahissement de terrain était trop excessif.

« Il ne pensait pas du tout qu'il allait y avoir un envahissement de terrain »

« C'est vrai, c'est triste qu'on en arrive là. Je pense que Nabil, quand il a fait son geste, il ne pensait pas du tout qu'il allait y avoir ces répercussions-là. À aucun moment. À mon avis, quand il a enlevé son maillot, il est lyonnais, il a le derby dans le cœur, donc il avait envie de faire plaisir à ses supporters. Il ne pensait pas que derrière, il y aurait des discours, des personnes qui allaient parler. Et il ne pensait pas du tout qu'il allait y avoir un envahissement de terrain. Normalement, un stade, c'est sécurisé à 100%, donc les spectateurs n'ont pas à rentrer sur la pelouse. Ce qu'il s'est passé a été la cause de l'envahissement, mais il ne faut pas se focaliser sur le geste de Nabil. Il faut se demander pourquoi les mecs sont entrés sur le terrain. C'est ça, le problème, s'il y en a un à soulever. L’interview de Paganelli avant la célébration de Nabil ? Oui, j'étais interviewé, je n'ai pas tout compris ! D'ailleurs, je crois que je lui dis : « Attends ! Attends ! Attends ! » Le temps que je regarde ce qu'il se passe ! Il voulait me poser trop de questions, il n'avait pas encore compris qu'on allait se faire envahir, donc ça pouvait être dangereux. (Rires.) Non, mais quand j'ai vu ça, déjà on gagnait 5-0, je me disais qu'on était en train de faire un gros coup, et Nabil a fait ce geste-là. C'est triste que ça se soit terminé comme ça, avec l'envahissement », assure Lucas Tousart.

Articles liés