Accès direct au contenu

En patron

OL : le discours décisif de Cris dans le vestiaire

Cris Gomis

L’Olympique Lyonnais a sorti une grosse partie, malgré les quatre buts encaissés et le nul au final, face au PSG. Il faut dire que les joueurs ont apparemment eu une prise de conscience.

L’Olympique Lyonnais patine en championnat. Un seul point sur les trois derniers matchs, le bilan fait tâche pour un candidat à la Ligue des champions. Après deux défaites face à Caen (1-2) et Bordeaux (0-1), l‘Olympique Lyonnais s’est ressaisi face au PSG. Pas vraiment sur le plan comptable puisqu’avec un seul point, l’OL n’a rien rattrapé des six points de retard sur Lille. Mais plus dans l’intention, où les Gones ont montré à nouveau qu’ils avaient du caractère et l’envie de mouiller le maillot.

Cris l'a joué comme Govou

Il faut dire que les Lyonnais ont eu une prise de conscience importante, cette semaine, qui s’est matérialisée par une prise de parole importante le jour du match. S’il n’est plus le défenseur impassable de ses belles années, Cris garde du poids dans le vestiaire, et son discours, juste avant la rencontre, a semble-t-il été déterminant. C’est Rémy Vercoutre, dans l’Equipe, qui raconte. « Le coach a été bien présent pendant toute la semaine mais le jour du match, à la causerie, quand il a donné l’équipe, il n’a pas dit grand-chose. (…) Ensuite, le staff est sorti et Cris nous a parlé, comme Sidney Govou pouvait le faire à une époque. C’était un discours vraiment calme, et ce qu’il a dit reste entre nous mais, en gros, c’était : plus jamais ça. Parce qu’à Bordeaux, on ne s’était pas respectés. »

Articles liés