Accès direct au contenu

La tête ailleurs

MVila se moque de Rennes

Yann M’Vila vit sans doute ses derniers mois de footballeurs à Rennes. A vingt-et-un ans, le milieu défensif est convoité par les plus grandes écuries européennes. Des sirènes que Yann et son club ne peuvent plus esquiver.

Mais en attendant de se pencher sur sa future destination, M’Vila a une priorité. Gagner un titre avec son club formateur ? Non, les Bleus, et l’Euro qui s’avance : « J’ai hâte d’y être. Et j’espère que ce tournoi durera le plus longtemps possible. En 2010, pendant que les Bleus se préparaient à la Coupe du Monde, j’étais en Argentine avec les Espoirs. Je mesure tout le chemin accompli depuis deux ans ».

Yann, qui s’exprime dans les colonnes du Parisien, dévoile même ses préférences : « J’adorerais affronter les Allemands, mais ce serait mieux en finale ou en demi-finale ». Özil, Müller et compagnie. Le plus tard possible sera le mieux.