Accès direct au contenu

Foot - Montpellier

Bedimo : « Je suis dégoûté »

Henri Bedimo

La défaite de Montpellier sur la pelouse d’Ajaccio (2-1) a conclu une semaine marquée par les déclarations de Louis Nicollin envers certains cadres.

« Vous verrez, on ne perdra pas tant de monde que ça. Belhanda ? O.K. Bedimo ? Ce n’est pas ce que j’appelle une perte. Cabella ? Partira pas ». Voilà ce qu’avait déclaré Louis Nicollin en début de semaine. Des propos évoqués par Henri Bedimo dans les colonnes de L’Equipe.

« J’ai une famille quand même »

« On devait prendre du plaisir avec les retombées de la saison dernière et on est en train de se saborder avec toutes ces conneries… Je suis dégoûté. On mérite beaucoup mieux, j’ai l’impression que ça ne pétille plus, on ne joue plus à l’instinct. On se prend la tête. On dit qu’il faut que les cadres prennent l’équipe en main mais quand vous tapez toujours sur les cadres... J’ai une famille quand même. Quand des proches lisent ces déclarations et qu’ils vous connaissent bien... Je n’ai jamais triché depuis que je joue au football et il y a des choses que je n’apprécie pas. Je suis un garçon qui fonctionne à l’affectif. Quand j’ai signé ici, c’était avec grand plaisir et voilà… ».

Articles liés