Accès direct au contenu

Revanche

Montpellier : Girard ironise sur Pastore

Aujourd’hui, deux équipes se détachent pour le titre de champion de France. D’un côté, le surpuissant PSG. De l’autre, la surprise Montpellier. Et pour terminer sur la plus haute marche du podium, tous les coups sont permis.

19 février. Montpellier, dauphin du Paris-Saint-Germain, obtient le point du match nul sur la pelouse du Parc des Princes. Younes Belhanda, maître à jouer de la formation sudiste, éclabousse de son talent la rencontre. Une performance séduisante pour les nouveaux patrons qataris du PSG, qui seraient prêts à le recruter lors du prochain marché des transferts.

« Il y a des choses qui m’interpellent »
Une manœuvre, pas vraiment du goût de René Girard, l’entraîneur Montpelliérain, qui préfère en sourire : « On s’aperçoit qu’ils veulent nous débaucher des joueurs. Même si je peux paraître paranoïaque, il y a des choses qui m’interpellent. On n’a pas besoin de ça. Pour Nenê et pour Pastore, on s’y prendra au dernier moment… ».