Accès direct au contenu

Par derrière, c’est moche…

Makelele trop vieux pour MVila

Légende encore vivante du football tricolore, Claude Makelele a croisé sa fringante relève en équipe de France hier soir, à Rennes : Yann M'Vila. En plus de l'avoir battu (1-0), le Breton en a remis une couche après la rencontre.

Après avoir encaissé neuf buts en deux matchs (5-1 contre Sochaux, 4-3 contre Reims), le Stade Rennais s'est bien gardé de l'ouvrir. Encore plus avant la réception du PSG, hier soir, pour le compte de la 22e journée de Ligue 1 (victoire 1-0). Avant la rencontre, les joueurs de Frédéric Antonetti sont même restés dans le vestiaire, sans prendre le temps de reconnaître leur pelouse, sans doute pour éviter de croiser un regard parisien et se mettre une pression supplémentaire... Stratégie payante puisqu'ils avaient déjà usé de cette méthode contre Brest. Et le résultat avait été tout aussi positif (victoire 2-1).

"Il n'a plus ses jambes de 20 ans"

Sur la pelouse, au milieu du terrain, le Parisien Claude Makelele a croisé le chemin de son successeur en équipe de France, le Rennais Yann M'Vila. Les deux hommes n'ont passé que 67 minutes ensemble sur le terrain puisque Claude Makelele a été remplacé par Mevlut Erding. Après la rencontre, Yann M'Vila n'a pas manqué d'aligner son aîné. « Claude Makelele a été bien pris. Mais il n'a plus ses jambes de 20 ans ». A défaut de l'avoir taclé pendant le match, Yann M'Vila a choisi la zone d'interview pour lui coller une petite semelle. Par derrière, ce n'est pas très classe. D'autant que Claude prendra 38 ans dans à peine quinze jours (18 février). Pour le moral, ce n'est jamais bon.

Articles liés