Accès direct au contenu

Intéressant et encourageant

LOSC : Salomon Kalou, sa première disséquée

Salomon Kalou

Grosse pointure du recrutement lillois, Salomon Kalou a fait ses premiers pas avec le LOSC ce lundi soir à Metz face à Benfica (0-0). Un match de reprise intéressant et encourageant pour l’ancien joueur de Chelsea, entré à la pause après moins d’une semaine d’entraînement.

Il est le dernier arrivé, mais déjà bien en forme. En tout cas motivé, concerné et appliqué. Six jours seulement après son premier entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, Salomon Kalou, entré en jeu à la pause à la place de Tulio de Melo, a fait ses premiers pas sous les couleurs du LOSC ce lundi soir à Metz face au Benfica (0-0). Et, en l’espace de quarante cinq-minutes, l’ancien joueur de Chelsea a fait belle impression, même si, il est vrai, il s’est quelque peu éteint au fil des minutes après un premier quart d’heure de haute facture. Une petite roulette, moins de dix minutes après son entrée, aura suffi pour montrer qu’il se sent déjà bien dans ses chaussettes. « Je trouve que techniquement il est très doué », a confirmé Nolan Roux au micro de BeIN Sport.

Une activité intéressante
Positionné sur le côté gauche de l’attaque dans un premier temps, l’Ivoirien n’a cessé de permuter avec Dimitri Payet. Toujours en mouvement, Kalou a offert de nombreuses solutions à Nolan Roux et Florent Balmont, qui l’a souvent trouvé dans la profondeur. Quelques minutes après son entrée, Rudi Garcia a insisté pour qu’il participe au jeu et qu’il s’incruste un peu plus entre les lignes. C’est ce qu’il a fait, avec parcimonie certes, mais de manière intéressante. Virevoltant, il a décanté la rencontre, après une première période compliquée pour le LOSC. Replacé sur le côté droit, Salomon Kalou en a profité pour repiquer dans l’axe et déclencher une frappe du gauche, son pied faible, juste à côté de la lucarne d’Artur Moraes (51e). La plus grosse occasion lilloise de la soirée. C’est simple, avec lui, le LOSC a réalisé sa meilleure période de la soirée, augmentant l’intensité d’un cran. « Ce qu’il fait, c’est correct, il faut qu’il continue comme ça », appuie Nolan Roux. C’est encourageant, effectivement.

Sa réaction au micro de BeIN Sport :
« Il y a des réglages à faire, mais on a bien joué. Ce n’était pas facile pour moi, c’était le premier match. Ça fait une semaine que je m’entraîne, je ne suis pas inquiet. Le plus important c’est d’être prêt le 11 août. L’intégration s’est très bien passée. Je m’entends bien avec tout le monde. Tant que je fais le boulot sur le terrain, ça va aller mieux. Le coach me laisse l’opportunité de jouer libre, je ne vais pas me plaindre. Je suis content, peu importe le poste où je joue. »