Accès direct au contenu

Lille abandonne le titre ?

LOSC : Mavuba vise le PSG

Victorieux samedi à Dijon (0-2), le LOSC tient un rythme élevé en cette fin de saison mais ne vise plus le titre selon Rio Mavuba. Le PSG est en revanche dans la ligne de mire de Lille.

Rio Mavuba est un homme de parole. Il y a peu de temps, le milieu lillois avait promis d’être plus efficace, lui qui passe des saisons entières sans marquer. Face à Ajaccio, il a poussé Poulard à marquer contre son camp. Mais fort logiquement ce but ne lui a pas été attribué. Mavuba s’est donc acquitté de sa promesse samedi à Dijon (0-2). « C'était un but important. Ça fait plaisir de marquer (sourire) parce que ça n arrive pas souvent. J'ai bien aimé ce but parce que ça permet de donner une passe décisive de plus à Eden (clin d œil)... », nous a confié goguenard le milieu des Dogues.

Mavuba : « Le titre, ça va être compliqué »
Une victoire qui a permis à Lille de revenir provisoirement à 2 points du PSG et qui lui laisse une petite chance de rattraper Montpellier. Mais Mavuba n’évoque pas le titre mais le duel qui pourrait se dessiner avec Paris pour la 2e place : « Le titre, ça va être compliqué. Montpellier avance très, très vite. Avec la victoire face à Dijon, on s'est déjà offert une petite finale face à Paris », a-t-il savouré d’avance à notre micro.

En grande forme, Mavuba pourrait penser à son cas personnel et rêver d’équipe de France à l’approche de l’Euro. Mais l’ancien Bordelais se montre relativement pessimiste : « Non, ce n'était (son but) pas un message pour Laurent Blanc. Je n en ai pas. Ça fait quatre ans que je suis à Lille et que je prends du plaisir. C'est le plus important. Je ne peux pas me permettre de juger si j'ai ma place ou pas dans cette équipe de France. Mais je fais le maximum, j'essaie de ne rien avoir à me reprocher et de mettre tous les atouts de mon côté pour espérer. Après, ce sera le choix du sélectionneur », estime sans trop y croire le milieu qui assure qu’il « a de grandes chances » de jouer à Lille la saison prochaine.

Avec Sacha Nokovitch à Saint-Amand-les-Eaux