Accès direct au contenu

Pastore et l’OL en vedette

Le onze bidon de L’Equipe

Le onze bidon de L’Equipe

Comme à chaque journée de Ligue 1, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n’auraient pas dû jouer lors de la 12e journée.

Le onze bidon de la 13e journée : Baptiste Reynet (Dijon, 4) – Cédric Varrault (Dijon, 3), Cris (Lyon, 2), Bakary Koné (Lyon, 3), Aly Cissokho (Lyon, 3) – Maxime Gonalons (Lyon, 3) – Jérémy Ménez (PSG, 3), Javier Pastore (PSG, 3), Eden Hazard (Lille, 4) – Umut Bulut (Toulouse, 3), Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne, 3)

L’entraîneur bidon de la journée : Antoine Kombouaré

Encore une fois, Antoine Kombouaré n’a pas touché son quatuor offensif. Pourtant, ses stars apparaissent fatiguées et le manque de concurrence les installe dans le confort. Résultat, on a vu Pastore marcher à Bordeaux, Ménez jouer tout seul pour foncer dans le mur et Gameiro multiplier les appels dans le vide. L’entraîneur du PSG a tardé à changer ses plans et Nenê, le seul joueur offensif à un peu bouger pour le collectif, a été remplacé au contraire de Pastore.

Autre point, Kombouaré n’a pas su fermer son couloir droit qui prenait l’eau. L’entraîneur parisien ne parvient pas à imposer un repli défensif à Ménez ou Pastore.

L’arbitre bidon de la journée : Benoît Millot, Lille-Evian

Rudi Garcia était énervé samedi soir. Ce n’est pas nouveau. Ce qui ne l’est pas aussi, c’est qu’une grande partie de sa colère était dirigée envers l’arbitre. Mais l’entraîneur du LOSC n’était pas forcément parano. L’assistant de Benoît Millot a refusé un but à Joe Cole qui n’était pourtant pas hors-jeu avant de ne pas siffler le penalty qui s’imposait pour la faut de Dja Djédjé sur Bonnart.