Accès direct au contenu

Brandao, le retour

Le onze bidon de l’Equipe

Onze Bidon

Comme à chaque journée de Ligue 1, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n’auraient pas dû jouer lors de la 25e journée.

Le onze bidon de la 25e journée : Reynet (Dijon, 3) - F.Diawara (Ajaccio, 3), Perquis (Sochaux, 3), Puygrenier (Nancy, 3), Gassama (Lorient, 3) - Karaboué (Nancy, 3), Banana (Sochaux, 3), Cheyrou (Marseille, 4), Barthelme (Lorient, 3) - Maiga (Sochaux, 3), Brandao (Marseille, 4)

Les entraîneurs bidons du week-end: Laurent Fournier et Christophe Galtier (Auxerre, Saint-Etienne)

Pour le spectacle que nous ont offert les 22 acteurs de Auxerre-Saint-Etienne, les deux coachs ont droit à leur bonnet d'âne. Pas tant pour leur choix d'hommes que pour leur manque d'ambition dans le jeu. Une passe à dix indigne en seconde période entre une équipe d'Auxerre qui attend dans son camp et une formation de Saint-Etienne qui n'a pris aucun risque de peur de prendre un but en contre. Et ce ne sont pas les excuses de Christophe Galtier, après la rencontre, qui suffisent à rattraper le coup.

L'arbitre bidon du week-end: Ruddy Buquet

Les arbitres n'ont pas vraiment été à la fête ce week-end. Passons sur Freddy Fautrel qui, malgré le courroux du duo Garde-Aulas a réalisé une bonne partie lors de Lyon-PSG. En revanche, Benoit Bastien, qui n'a pas aidé les Caennais ont ne sifflant pas une faute évidente à la limite de la surface sur Hamouma, n'a pas aidé les Normands. Benoit Millot a lui accordé un but pour Ajaccio alors que le ballon, sur le centre précédent, était sorti. Mais la palme revient tout de même à Ruddy Buquet pour le penalty qu'il a oublié d'accorder à Brandao dès le début du match Brest-OM. Même Martial, l'auteur de la faute, a avoué son erreur. Un penalty, et un carton rouge oublié, Didier Deschamps n'est pas prêt de l'encaisser.

Articles liés