Accès direct au contenu

Autodroit de réponse

Gignac retourne sa veste

Après son but contre Toulouse, Gignac avait répondu avec virulence à ses non-titularisations à répétition. Il calme aujourd'hui le jeu dans une interview accordée à OMnet.

« Je n’ai pas envie d’être un joker. Je n’ai pas envie d’entrer à la 60e minute à tous les matches, je ne suis pas venu pour ça. Mais ce n’est pas moi qui fais les choix. Je ne suis pas un joker...». Voilà la réaction d'André-Pierre Gignac après son sixième but lors du match nul obtenu par Marseille face à Toulouse (2-2). Ce qui apparaissait alors comme une remise en cause des choix de Didier Deschamps n'était en fait qu'un message d' « amour » à son club de coeur comme l'attaquant le confie : «J'aime profondément l'OM et donc je veux toujours jouer. C'est aussi simple que cela. » 

« Ce n'est pas un caprice »
Loin de dissiper le brouillard, André-Pierre Gignac traîne sa ligne de conduite en la modérant de précisions, histoire de ne pas provoquer de malaise au sein du club : « Je veux tout donner, être tout le temps utile, ne pas être seulement un joker. Cela ne signifie en aucun cas que je conteste les choix du coach. Ce n'est pas un caprice. Je respecterai toujours les décisions de l'entraîneur ». Alors, peur de créer le buzz au sein de l'OM ou réelle volonté de ne pas mettre en avant sa personne, la marge est faible. En tout cas, « Dédé » devrait plutôt s'attacher à retrouver son niveau d'antan.