Accès direct au contenu

Une embrouille Diawara-Descham

Pourquoi Deschamps perd son autorite a l’OM

Si, au niveau du terrain, les joueurs de l'OM sont en train de montrer leurs limites, la méthode de management de Didier Deschamps est également en train de perdre de son efficacité.A en croire l’Equipe du jour, certaines tensions sont en en effet en train d’apparaître dans le vestiaire de l’Olympique de Marseille. Des tensions révélatrice que Didier Deschamps est en train de perdre la main sur son effectif. DécryptageDiawara s’est brouillé avec Deschamps Le défenseur sénégalais de l’Olympique de Marseille est sorti à la mi-temps face à Toulouse, apparemment pour des « difficultés athlétiques ». Néanmoins, Diawara s’est aussi brouillé avec Didier Deschamps quelques jours plus tôt. En cause, Diawara n’a pas accompagné les joueurs en avion au retour du déplacement de Lens. Deschamps n’a pas apprécié et l’a fait savoir.Lucho est contesté par le vestiaire Lucho Gonzalez est pour la deuxième fois d’affilée membre du onze bidon de l’Equipe, que nous établissons chaque semaine. Une des preuves que l’Argentin n’est pas du tout dans le coup. A la peine depuis le début de la saison, Lucho Gonzalez reste néanmoins un titulaire inamovible pour Deschamps. Sauf que toujours d’après l’Equipe, certains joueurs contesteraient cette confiance aveugle. Valbuena, très bon face au PSG en meneur, aurait dû avoir une nouvelle chance depuis longtemps.Il gère mal le cas Gignac Alors qu’André-Pierre Gignac s’était montré performant sur le côté gauche associé à Brandao dans l’axe, Gignac a ensuite retrouvé l’axe après son départ, avant de finir sur le banc quand Loïc Rémy a été installé dans l’axe. Bref, pile quand il retrouvait la confiance, Gignac s’est senti considéré comme un bouche-trou et l’a fait savoir. « Je n’ai pas envie d’être un joker. Je n’ai pas envie d’entrer à la 60e minute à tous les matches, je ne suis pas venu pour ça. Mais ce n’est pas moi qui fais les choix. Je ne suis pas un joker...»