Accès direct au contenu

Foot - FC Nantes

FC Nantes : Pierre Ménès et le «paradoxe» de Claudio Ranieri

Bien que le FC Nantes pratique un jeu un peu plus tourné vers l’avant, les résultats ne suivent pas. Un paradoxe pour Pierre Ménès.

Depuis le début de saison, Pierre Ménès n’épargne pas le FC Nantes et surtout le jeu pratiqué par Claudio Ranieri. Il faut dire que depuis le début de saison, les Canaris s’appuient sur une défense de fer et gagnent régulièrement d’un but d’écart. Une tactique qui leur a souri puisque Nantes pointe à la cinquième place. Mais depuis le début de l’année, l’entraîneur italien tente de donner un nouvel allant à son équipe comme en témoigne le nul contre le LOSC (2-2). Mais comme le souligne Pierre Ménès sur son blog, ça ne sourit pas aux Canaris.

« Les Canaris gagnaient tous leurs matchs 1-0 et les supporters trouvaient ça formidable »

« À Nantes, on cultive désormais le paradoxe. Quand le jeu nantais était ennuyeux à mourir, les Canaris gagnaient tous leurs matchs 1-0 et les supporters trouvaient ça formidable. Là, on voit beaucoup plus de jeu et de spectacle, j’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à regarder ce Nantes-Lille, le problème c’est que ce match Nantes ne l’a pas gagné. C’est d’autant plus rageant pour les hommes de Ranieri qu’ils ont mené deux fois au score. Sala a signé un joli doublé dont un but de la tête sur une merveille de centre de Lima. Mais le LOSC a égalisé une première fois par Mothiba, de retour de prêt de Valenciennes, Pépé se chargeant de la seconde égalisation d’un joli tir enveloppé du gauche. Ce nul ne change pas grand chose aux affaires nordistes, mais ça reste un bon résultat pour les joueurs de Galtier d’aller partager les points à la Beaujoire. »

Articles liés