Accès direct au contenu

Préférence

EDF : Pourquoi Blanc titularise Gourcuff

Au terme d’une saison plus que décevante avec l’OL, Yohann Gourcuff fait pourtant partie des 25 joueurs présélectionnés pour l’Euro. Pire encore, Laurent Blanc semble compter sur lui au point de le titulariser ce soir face à l’Islande, et explique ce choix curieux.

Alors que les avis concernant la présélection de Gourcuff sont unanimes, Laurent Blanc s’entête à lui faire confiance et le défend même régulièrement. Dernier exemple en date, hier soir, après l’annonce de sa prochaine titularisation.

Un choix « logique »
L’explication du sélectionneur inquiète, et ce n’est pas la première fois. Après avoir affirmé que Yoann Gourcuff avait pris part à toutes les grandes victoires de l’équipe de France, Lolo persiste et s’enfonce avec des arguments tout aussi étranges : « Comme les autres, il démontre beaucoup d'envie, c'est logique. Dans le groupe, il se sent bien car il a l'habitude d'y être. Il a besoin de temps de jeu et il fait partie des joueurs qui s'entraînent beaucoup plus que ceux qui se régénèrent. Il n'y a aucune analyse ou œil spécial sur Yoann Gourcuff. » Ainsi Yo serait habitué au groupe alors qu’il n’en fait plus partie depuis plus d’un an.

La dernière chance ?
En manque d’explication crédible pour justifier une sélection imméritée, Laurent Blanc veut en réalité lui donner l’opportunité de signer enfin une belle performance afin de faire taire ses nombreux détracteurs, ce que Jean-Michel Aulas avait déjà tenté avec l’OL, en vain. Le match de l’Islande apparait comme une dernière chance pour l’ancien milanais, pour qui une énième contre performance annoncerait presque son départ en vacances. Sauf si Laurent Blanc en décide autrement, ce qui honnêtement, ne serait même plus une surprise.

Eric Bethsy