Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - ASSE

ASSE : Vin, fast-food… Galtier raconte l’un de ses énormes coups de gueule !

par G.d.S.S.

Dans un long entretien accordé dans les colonnes de L’Equipe mercredi, Christophe Galtier est revenu sur les moments forts de son règne à l’ASSE. Et il raconte notamment son plus gros coup de sang…

Alors qu’il quittera l’ASSE à l’issue de la saison après un long règne entamé en décembre 2009, Christophe Galtier repartira l’esprit rempli de souvenirs, bons comme moins bons… Interrogé par L’Equipe, l’entraîneur des Verts revient sur une énorme colère contre ses joueurs, au lendemain d’une victoire de l’ASSE contre Dijon (1-0) en avril 2012.

« J’ai tenu des propos violents »

« Après notre victoire face à Dijon, j’apprends que certains joueurs se sont fait livrer de la restauration rapide lors de la mise au vert à L’Etrat. Que d’autres ont dégusté une bonne bouteille de vin la veille de ce match et que, enfin, un dernier a été vu au volant de sa voiture en direction de notre camp d’entraînement à six heures du matin. Autrement dit, il avait découché. Lors de la reprise de l’entraînement, je réunis tous les joueurs et je pars dans une colère incroyable, en leur tenant des propos violents. Je me sens trahi. Et je refuse que mon staff les entraîne, estimant qu’ils ne le méritent pas. Finalement, trois cadres sont venus m’expliquer exactement les choses. Ils m’ont notamment assuré que personne n’était sorti dans la nuit et que la personne au volant de la voiture de Bakary Sako était son frère, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Tout ce qu’ils m’ont dit a été confirmé par la suite. Cette histoire m’a servi de leçon car elle m’a montré que je pouvais me couper de mon groupe, constitué de mecs droits, sans avoir obtenu des explications au préalable. Ça a été un moment important », explique Christophe Galtier.