Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE/OL - Polémique : Tifo, derby… La réponse sans appel des supporters après la débâcle !

Dans un communiqué, les Green Angels reviennent sur les événements du dernier derby face à l'OL.

Les supporters de l’ASSE ont encore la gueule de bois après la lourde défaite de l’ASSE face à l’Olympique Lyonnais (0-5), mais avant le coup d’envoi, les fans stéphanois ont embrasé Geoffroy-Guichard à coup de fumigènes et d’un tifo assez explicite : « Pas ce cinéma ce soir on a : La Haine » en référence au film de Mathieu Kassovitz. D’autres ont également envahi le terrain après le cinquième but des Rhodaniens, et la LFP pourrait sanctionner les Verts. Les Green Angels, groupe de supporters, tiennent à mettre les choses au clair via un communiqué de presse.

« Remettre dans leur contexte les différents événements de ce week-end »

« Nous souhaitons simplement remettre dans leur contexte les différents événements de ce week-end afin de répondre aux décisions et déclarations de ces deux derniers jours. Nous ne nous justifierons ni en tant que victimes ni en tant que coupables. En effet, notre seule raison d’exister est d’être un groupe animant une tribune, en essayant de faire preuve de créativité, avec pour seul objectif d’encourager et de galvaniser au mieux les joueurs portant le maillot de l’AS Saint-Etienne… D’autre part, et sur l’ensemble des événements, le préfet de la Loire, Mr Evence Richard, s’est trouvé « scandalisé » par le déroulement de ce derby. Rappelons tout d’abord que c’est lui qui est à l’origine de la décision de « couper les têtes pensantes » des 2 kops stéphanois en les interdisant administrativement de stade pour 6 mois. Au vu de l’histoire de nos kops, cette sanction a clairement exprimé une volonté de couper le dialogue nécessaire au bon déroulement des rencontres, et ce depuis le début de la saison. Pour finir, nous veillerons à tirer l’ensemble des conséquences sportives avec les responsables de cette débâcle historique. Défaite qui pourrait être catastrophique pour l’avenir de notre club car désormais "l’important ce n’est pas la chute… mais l’atterrissage" », écrivent-ils.

Articles liés