Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : Gestion, investissements... Les vérités d'un nouveau dirigeant !

Fraîchement arrivé à l'ASSE, Xavier Court s'est prononcé sur la gestion de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer.

A 50 ans, Xavier Court vient de faire son entrée au conseil de surveillance de l'ASSE. Quel sera son rôle ? « Je n’ai aucun intérêt financier ou économique dans l’ASSE. C’est réciproque puisque l’ASSE n’a aucun intérêt économique non plus avec Vente-privee.com. Je suis totalement indépendant », a lancé ce dirigeant, qui apportera surtout son savoir-faire dans le digital. Interrogé par Peuple-Vert, il s'est prononcé sur la gestion du club.

« Parfois un peu frustrant, mais... »

« Le club est extrêmement bien géré. C’est parfois un peu frustrant mais c’est le seul club en France qui gagne de l’argent depuis le début. Pas de l’argent pour les actionnaires mais pour réinvestir dans le club. J’ai été bluffé par les installations sportives. Je ne peux pas donner mon avis sur le sportif car je n’ai ni les capacités ni les qualités et encore moins la responsabilité pour le faire. L’ASSE est une entreprise comme une autre. Si on veut durer il faut la gérer au mieux. Elle ne peut pas être en déficit car c’est une entreprise privée. La ville de St-Etienne n’est pas non plus la plus riche du monde et ne peut pas mettre plus d’argent que ce qu’elle propose déjà. Le club est bien géré avec ce binôme de présidents », a confié Xavier Court.

Articles liés