Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Ligue des Champions - PSG - Ibrahimovic : « Chelsea ? Aujourd’hui encore les joueurs sont en colère et frustrés ! »

Zlatan Ibrahimovic, PSG

Alors que le PSG a été éliminé en quarts de la finale de la Ligue des Champions contre Chelsea, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur l’énorme déception.

Pourtant vainqueur du match aller (3-1), le PSG a été éliminé en quarts de finale de la Ligue des Champions contre le Chelsea de José Mourinho. Invité de l’émission Luis Attaque sur RMC, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur la grosse déception de la saison du Paris Saint-Germain. « À Londres, c’était une grosse déception pour les joueurs et pour le club car on voulait aller en demi-finales. Aujourd’hui encore, les joueurs sont en colère et frustrés. On pouvait jouer ces demi-finales et cela n’a pas été le cas ».

« APRÈS LEVERKUSEN, LA CONFIANCE ÉTAIT ÉNORME »

« La Ligue des Champions ? C’est un gros objectif mais ça l’était cette année aussi. Nous avions de bonnes chances cette année. Quand nous avons battu Leverkusen, la confiance était énorme. La motivation était encore plus grande, a indiqué Zlatan Ibrahimovic. Après avoir battu Chelsea 3-1 à la maison, on a aperçu la possibilité d’aller au bout. Si l’équipe de Chelsea avait été meilleure que nous, j’aurais dit : "Ok, nous n’avions aucune chance, la meilleure équipe a gagné." Mais au match retour, nous n’avons pas joué de la même manière, nous n’étions pas la même équipe. C’est l’expérience ou quelque chose d’autre qui a fait la différence. »

« NOUS AURIONS DÛ ÊTRE CAPABLES DE TENIR LE RÉSULTAT »

« Si le PSG aurait battu Chelsea avec moi ? Pour mon ego, je dois dire oui. Mais sur ce match, on doit être en mesure de profiter du résultat du match aller. C’est vraiment un bon résultat. Même si le retour est différent et plus compliqué, nous aurions dû être capables de tenir le résultat, a-t-il ajouté. Si le PSG va remporter la C1 un jour ? Je l’espère. Mais si j’arrêtais de jouer au football demain, je ne me dirais pas : « Je n’ai pas gagné la Ligue des champions et ma carrière est un échec. » Au contraire, ma carrière a été fantastique. J’ai pris du plaisir et je continue à en prendre. Mon joueur préféré, c’était Ronaldo, « el fenomeno » le Brésilien. Il n’a pas gagné la Ligue des champions lui non plus. C’est pourquoi je suis plus détendu. »

Articles liés