Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Vers un coup de tonnerre pour l'avenir de Benzema en Bleus ? La réponse !

Condamné à un an de prison avec sursis ainsi qu'à une lourde pour « tentative de complicité de chantage » dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema n'a toutefois aucun souci à se faire pour son avenir en équipe de France comme le souligne Noël Le Graët.

Six après les faits, le Tribunal de Versailles a enfin rendu son verdict dans l'affaire du chantage à la sextape de de Mathieu Valbuena. Et bien évidemment c'est surtout la condamnation ou non de Karim Benzema qui était très attendue. Et l'attaquant du Real Madrid a été reconnu coupable de « tentative de complicité de chantage », non pas pour motif financier, mais poussé par son amitié avec Karim Zenati. Par conséquent, l'international français a été condamné à un an de prison avec sursis et écope d'un amende de 75 000€. Karim Benzema devra également verser 80 000€ à Mathieu Valbuena. Les avocats de l'ancien Lyonnais ont d'ores et déjà annoncé qu'ils feraient appel de cette décision, mais en attendant, les premières interrogations planent sur l'avenir international de Karim Benzema en équipe de France. « Si je réponds en disant oui, cela veut dire que c'était le cas avant. Je fais des choix sportifs, je ne vais pas anticiper la décision judiciaire. Je ne me pose pas la question aujourd'hui », expliquait d'ailleurs Didier Deschamps le 4 octobre dernier. 

Le Graët rassure Benzema

Et visiblement, la question ne se pose toujours pas à la FFF. Karim Benzema, déjà écarté de l'équipe de France pendant quasiment 6 ans, ne connaîtra plus le même sort comme l'explique Noël Le Graët contacté par L'Equipe quelques minutes après le verdict rendu par le Tribunal de Versailles. « Je suis content du joueur. Il est performant, il se conduit parfaitement bien. Il n'est pas question que la Fédération prenne une décision qui serait plus forte que la justice. Dans la mesure où Didier veut le sélectionner, la Fédération n'aura aucune opposition. Il n'y a aucun obstacle à ce qu'il continue de jouer en équipe de France. Je suis content du joueur. Il est performant, il se conduit parfaitement bien. Il n'est pas question que la Fédération prenne une décision qui serait plus forte que la justice. Dans la mesure où Didier veut le sélectionner, la Fédération n'aura aucune opposition. Il n'y a aucun obstacle à ce qu'il continue de jouer en équipe de France », assure le président de la Fédération Français de Football qui en a rajouté une couche au micro de RTL : « Il a été suffisamment martyrisé depuis 5 ans pour qu’on y ajoute une augmentation de peine. Il n’y aura pas de suites sportives. Il n’est pas question que la FFF prenne une sanction contre Benzema il se conduit bien de quoi on se plaint ? Quelqu’un dans une entreprise qui a un accident, qui a tort, il prend 3 mois avec sursis et une amende on l’empêche de travailler ? (…) il n’y aura pas de critique, les joueurs sont intelligents, le public est fantastiquement intelligent. » Revenu en équipe de France cet été avant l'Euro, Karim Benzema brille effectivement en Bleus ces derniers mois. Et ce n'est pas près de changer.

Articles liés