Accès direct au contenu

Foot - Espagne

Espagne : « Cela me surprend que Victor Valdès ne soit toujours pas numéro un »

Victor Valdès & Iker Casillas

Cantonné au banc de touche au Real Madrid, Iker Casillas est toujours le gardien numéro un de la sélection espagnole. Une situation ubuesque qui suscite l’étonnement de certains observateurs.

Relégué sur le banc de touche du Real Madrid par José Mourinho quand ce dernier officiait encore du côté de Santiago Bernabeu, Iker Casillas n’a pas retrouvé sa place de titulaire sous la coupe de Carlo Ancelotti qui lui préfère également Diego Lopez, irréprochable depuis son arrivée en provenance de Séville l’hiver dernier.

DEL BOSQUE FAIT CONFIANCE À CASILLAS

Mais le plus surprenant est que sa situation en club, où il doit se contenter de la Coupe et de la Ligue des champions, n’a pas modifié le statut d’Iker Casillas en sélection nationale où Vicente Del Bosque continue de le titulariser au détriment de Victor Valdès, l’indéboulonnable portier du Barça. Une situation invraisemblable pour Ubaldo Fillol, l’ex-portier international argentin, vainqueur de la Coupe du monde en 1978.

« L’ESPAGNE A UN PROBLÈME DE GARDIEN »

« L’Espagne a un problème de gardien. Cela me surprend que Valdès ne soit pas encore numéro un », a-t-il déclaré au média catalan La Xarxa. Un sacré pavé dans la mare qui ne devrait pas manquer de faire réagir du côté de l’Espagne. Cela promet également de sérieux maux de tête au sélectionneur national Vicente Del Bosque qui maintient sa confiance à la légende du Real malgré un temps de jeu largement insuffisant.

Articles liés