Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : Après le Real Madrid, le Barça lui aussi poursuivi pour des insultes au Camp Nou ?

Supporters FC Barcelone

Alors que le Real Madrid a expulsé 17 supporters pour des insultes envers Messi et la Catalogne ce week-end, le Barça pourrait également devoir à répondre de l’attitude de certains fans.

Il ne fait pas bon être un ultra en ce moment de l’autre côté des Pyrénées… Alors que le football espagnol a été choqué par la mort récente d’un supporter du Deportivo La Corogne suite à des affrontements à Madrid avec des supporters de l’Atlético Madrid, les mesures se suivent pour tenter d’éradiquer la violence autour des stades espagnols. Ainsi, la LFP s’intéresse de près aux chants anti-Messi et anti-Catalogne entendus au stade Santiago Bernabeu lors du match face au Celta Vigo (3-0). Par mesure de prévention, le Real Madrid a exclu 17 de ses supporters les plus radicaux.

DES CHANTS ANTI-ESPANYOL ENTENDUS AU CAMP NOU

Mais la LFP ne compte pas s’arrêter là, puisque comme le rapporte le quotidien espagnol AS, le Barça pourrait lui aussi être dans le viseur de l’instance pour des chants entendus au Camp Nou lors du derby catalan contre l’Espanyol Barcelone (5-1). « Je déteste l’Espanyol, puta espanyol », ou encore « Perico (Ndlr : le surnom des supporters de l’Espanyol), souviens-toi, tu es une m…e » auraient ainsi été scandés dans les travées du Camp Nou ce dimanche.

« SI ON VIRE CEUX QUI INSULTENT, ON VA SE RETROUVER SEULS »

Interrogé après la victoire du Barça contre l’Espanyol Barcelone sur la mesure disciplinaire adoptée par le Real Madrid, Luis avait d’abord ironisé sur ce chiffre, avant de saluer tout de même l’initiative. « Seulement 17… ? Non, ça me paraît très bien. N’importe quelle mesure antiviolence me paraît bien », a-t-il déclaré avant d’ajouter que l’objectif d’éradiquer la violence autour du football était peut-être « utopique ». « Si nous virons ceux qui insultent, nous allons nous retrouver tout seuls ».

Articles liés