Accès direct au contenu

Hallucination dyonisienne

France - Japon : Les notes des Bleus

Karim Benzema

Soirée cauchemardesque par excellence. De nombreuses occasions mais pas d’attaquant pour conclure. En face, les Japonais ont saisi leur chance. Bravo. Place à l'Espagne.

Lloris (4) : Difficile de noter un joueur sans confiance. Lloris a peut-être eu un dégagement à effectuer en première mi-temps. Mais, il a relâché un ballon important (54’), qu’il pouvait capter. Il s’est manqué sur une intervention (75’). Peu rassurant.

Koscielny (5,5) Il se cherche à Arsenal, mais en équipe de France il s’impose comme un cadre. Propre dans ses interventions défensives, le joueur d’Arsène Wenger a apporté sa précision dans le jeu et notamment sur les phases défensives. Et même de la tête en début de match. Plus discret en seconde période.

Debuchy (5) Que les Lillois se rassurent, leur joueur va bien. Revenu de blessures, il a mis un point d’honneur à remplacer par Jallet (4,5) beaucoup trop discret. Il n’a pas tenu son couloir sur les phases défensives.

Sakho (5,5) Il sauve une balle de match japonaise en fin de match (83’) et n'a pas grand chose à se reprocher dans cette défense où il est indispensable. Il a seulement participé à la faillite collective de son équipe.

Clichy (4) Le joueur de Manchester City a été sur la retenue pendant tout le match. Mauvais replacement défensif, manque d'impacte offensif. Il a été régulièrement à la rue. Comme beaucoup.

Capoue (4) Le Toulousain n’a pas trouvé sa place dans le milieu français. Perdu et sans cesse décalé dans le respect des lignes.

Sissoko (4,5). Il a essayé de s’insérer dans les actions offenives. Sinon, il n'a pas su imposer sa présence physique.

Matuidi (4) remplacé par Chantôme (non noté) Bonne rentrée du Parisien. Il apporte du sunombre offensf. Gros volume de jeu que ce soit à la récupération comme en phases offensives. Blessé et remplacé par Gonalons (Non noté)

Ménez (5) Il a encore une fois été nonchalant et ne pèse pas assez sur le match malgré quelques fulgurances. Ribéry (6) Il a été le rayon de soleil dans le ciel sombre de Saint-Denis. Percutant, vif, rapide. Il fera du bien en Espagne.

Benzema (6) Ultra présent en première mi-temps, actif mais pas décisif. Valbuena (6) Entrée bouillonnante du lutin marseillais. Très rapide et tourné vers l’avant. Trop seul dans son rôle.

Giroud (4,5) Il manque l’occasion du match en fin de seconde période (88’). Le reste, absent.