Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Equipe de France : Galère, exploit, avenir... La saison des milieux de terrain champions du monde 2018

Un an après leur sacre mondial en Russie, les Bleus ont connu des parcours variés. Chez les milieux de terrain, la saison passée a été une véritable réussite pour certains, et une galère sans fin pour d’autres.

N’Golo Kanté

Sa saison : Pilier de l’équipe de France depuis plusieurs années, Kanté sort encore d’une grosse saison à Chelsea. Le milieu tricolore n’a manqué que 2 rencontres de championnat, symbole de son importance chez les Blues. L’ancien Caennais n’a jamais déçu, et ce malgré un repositionnement en milieu relayeur en début de saison. Vainqueur de l’Europa League avec Chelsea, Kanté fait tout simplement partie des meilleurs du monde à son poste et reste à ce jour un exemple d’humilité et de constance.
Son avenir : Forcément, N’Golo Kanté est courtisé à chaque mercato. Le PSG ou encore le Real Madrid rêvent tous deux de l’attirer depuis longtemps. Cependant, Kanté reste très attaché à la Premier League et le statut qu’il possède à Chelsea semble parfaitement lui convenir. Estimé à 100 millions d’euros, Chelsea ne devrait pas le laisser partir cet été, alors qu’Hazard vient déjà de quitter la formation londonienne. Kanté devrait donc continuer d’avaler les kilomètres sur les pelouses anglaises la saison prochaine.

Blaise Matuidi

Sa saison : Pour sa deuxième saison à la Juventus, Matuidi a encore réalisé une saison pleine. Avec 40 rencontres toutes compétitions confondues, l’ancien Parisien a confirmé son statut à Turin, garnissant de nouveau son palmarès déjà bien rempli. Toujours performant et jamais avare d’efforts, Matuidi a séduit les supporters bianconeri. Sous les ordres de Massimo Allegri, Matuidi a été un joueur essentiel de l’armada turinoise, formant un duo très complémentaire avec Miralem Pjanic.
Son avenir : Avec l’arrivée d’Aaron Ramsey et les rumeurs autour de Pogba et Rabiot, le milieu de terrain de la Juventus va connaitre de grands changements cet été. A 32 ans, Blaise Matuidi pourrait être poussé vers la sortie si plusieurs milieux de classe internationale débarquaient à Turin. Si le joueur formé à l’INF Clairefontaine a annoncé qu’il souhaitait rester à la Juve, le mercato pourrait changer la donne alors que Matuidi est estimé à 22 millions d’euros, une somme plus qu’abordable pour de nombreux clubs.

Paul Pogba

Sa saison : D’un point de vue purement statistique, Paul Pogba sort d’une grande saison. Avec 16 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues, l’ancien de la Juventus a directement été impliqué dans 33% des buts de son équipe. Cependant, Pogba n’a jamais totalement fait l’unanimité, étant parfois en dessous lors des grosses affiches et en conflit avec Mourinho. Par ailleurs, la saison ratée de Manchester United ne plaide pas en faveur de Pogba, même si ce dernier n’a cessé de pousser son équipe vers le haut.
Son avenir : Joueur particulièrement bankable, Paul Pogba plait à de nombreux cadors européens alors que la pâle saison réalisée par les Red Devils devrait renforcer ses envies d’ailleurs. Le Real Madrid et le PSG sont très intéressés par le milieu français, qui pourrait également faire son grand retour à la Juventus. Quoi qu’il en soit, Paul Pogba s’apprête à vivre un été agité, et on voit mal le francilien rester dans une équipe qui ne disputera pas la Champions League la saison prochaine.

Corentin Tolisso

Sa saison : Impossible de juger la saison de Corentin Tolisso au regard du nombre de matchs disputés : seulement 4 apparitions toutes compétitions confondues. Gravement blessé lors de la troisième journée de Bundesliga (ligaments croisés), Tolisso a tout simplement réalisé une saison blanche. L’ancien lyonnais a effectué son grand retour lors de la finale de la coupe d’Allemagne, soit le tout dernier match de la saison. Nul doute que le polyvalent milieu de terrain aura à cœur de réaliser une grosse saison l’année prochaine.
Son avenir : Lié au club bavarois jusqu’en 2022, Tolisso ne devrait pas quitter Munich cet été. Son club ne souhaite pas s’en séparer et peu de clubs sont intéressés par le joueur qui n’a presque pas joué la saison dernière. Le milieu axial devrait donc attaquer la saison prochaine avec beaucoup de motivation, afin de relancer sa carrière et d’oublier la triste saison dernière. Tolisso aura cependant fort à faire compte tenu des très bonnes performances de son concurrent direct Leon Goreztka pendant son absence.

Thomas Lemar

Sa saison : En un mot : décevante. Recruté par l’Atlético de Madrid pour 70 millions d’euros l’été dernier, Thomas Lemar a vécu une adaptation délicate en Espagne avec seulement 3 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues. Pas aidé par plusieurs blessures, l’ancien Monégasque n’a pour le moment pas justifié la somme investie pour le recruter. Le Guadeloupéen n’a jamais retrouvé son niveau de jeu d’avant la coupe du monde et n’a pas su tirer vers le haut une équipe sur courant alternatif cette saison.
Son avenir : Seulement un an après son arrivée, on imagine mal Thomas Lemar quitter la capitale espagnole. Malgré des performances décevantes, le joueur formé à Caen devrait avoir une seconde chance de s’imposer chez les Colchoneros. De son coté, le principal concerné souhaite rester afin de montrer de quoi il est vraiment capable, comme il l’a annoncé à plusieurs reprises. En fin de contrat en 2023, Lemar aura donc toutes les cartes en main pour faire mieux la saison prochaine

Steven Nzonzi

Sa saison : Transféré de Séville à l’AS Rome après son titre de champion du monde, Nzonzi a réalisé une première saison correcte en Italie. Participant à 30 rencontres de Serie A ainsi que tous les matchs de Ligue des Champions de son équipe, le Francilien faisait partie des éléments importants de l’effectif de la Louve. Cependant, la pale saison réalisée par son équipe, qui a terminé à la 6e position, ne joue pas en sa faveur et Nzonzi n’a pas été appelé en équipe de France lors des derniers rassemblements.
Son avenir : Performant sans pour autant être indiscutable dans la capitale italienne, Nzonzi ne devrait pas être retenu en cas d’offres intéressantes. En France, le milieu défensif possède une belle cote et l’OL souhaiterait l’attirer pour compenser le départ plus que probable de Tanguy Ndombélé. Par ailleurs, la Roma songerait à Jordan Veretout, ce qui pousserait clairement Nzonzi vers la sortie. A 3 ans de la fin de son contrat, le champion du monde 2018 est évalué à 25 millions d’euros, une somme largement abordable pour l’OL.

Articles liés