Accès direct au contenu

Histoire éternelle

EDF : Zidane place ses pions pour un futur en bleu

Zinedine Zidane

Ce n’est plus un secret pour personne, Zinedine Zidane songe désormais à endosser le rôle d’entraîneur au plus haut niveau. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, l’ancienne gloire de l’équipe de France se verrait bien finir à la tête des Bleus dans les années à venir.

Zinedine Zidane et l’équipe de France, une histoire d’amour qui n’a jamais vraiment cessé d’exister. Depuis sa retraite internationale en 2006, l’ancien joueur de la Juventus de Turin a toujours gardé un œil attentif sur la sélection tricolore et voit ses compères de France 98 s’échanger le rôle de sélectionneur depuis 2010 (Laurent Blanc, puis désormais Didier Deschamps). Du coup, les envies viennent forcément lui effleurer l’esprit…

Le rêve avoué

Interrogé par L’Equipe, Zidane ne dissimule pas son rêve de terminer un jour sur le banc de son ancienne sélection : « Un peu, oui… Enfin, je regarde tout ça avec attention parce que c’est l’équipe de France, déjà, et qu’elle a beaucoup compté pour moi », explique sans détour le directeur sportif du Real Madrid. En place depuis juillet 2011 dans ses fonctions espagnoles, « Zizou » reste néanmoins mesuré sur le sujet puisque son ancien capitaine Didier Deschamps n’est en place que depuis cet été.

« Pourquoi ne pas entraîner cette équipe ?

Toujours aussi prudent dans ce genre d’annonce, l’ancien Ballon d’Or affiche néanmoins son attirance pour le maillot floqué du cop : « Je me projette un petit peu plus en pensant qu’un jour une possibilité d’entraîner existera peut-être. Enfin, entraîner, ça c’est sûr, mais oui, un jour, pourquoi ne pas entraîner cette équipe ? Je le dis… Ce n’est jamais le moment d’en parler parce qu’il y a toujours des entraîneurs en place, mais vous me posez la question, alors je réponds. Même si ce n’est pas l’actualité aujourd’hui, de toute façon. J’ai bien d’autres choses à faire, avant. On verra plus tard ». Les choses dont il parle, c’est avant tout passer ses diplômes d’entraîneur cette année à Clairefontaine et surtout préciser son plan de carrière. Parce que, c’est décidé, Zidane n’attendra pas que le poste en bleu se libère pour vivre une première expérience de tacticien.

Par où commencer…

Zinedine Zidane, c’est un nom et une carte de visite que peu d’équipes moyennes pourraient se permettre de refuser malgré une expérience d’entraîneur encore vierge. Cela tombe bien, l’intéressé ne nourrit pas forcément des ambitions sorties de nulle part : « Il faut faire les choses doucement. Je n’ai jamais entraîné, et je vais d’abord entraîner. Il faut que je sente comme je le sentais quand j’étais joueur. C’est quoi, ne pas entraîner n’importe où ? Pour vous ou pour moi, ce n’est certainement pas la même chose. Moi, je n’aurais aucun souci à commencer différemment. Mais on verra bien. Sincèrement, je ne me suis pas posé la question de l’endroit ou du niveau où j’allais entraîner. Ce qui est bien, en fait, c’est que je me suis posé la question : aujourd’hui, est-ce que tu as envie d’entraîner ? Et la réponse est : oui. J’en ai envie. Après, pour la seconde étape, on va voir », explique en détail l’ancien meneur de jeu qui se montre particulièrement réfléchi sur le sujet. Les grandes lignes sont dégagées, et « Zizou » entend bien passer les étapes dans l’odre le plus scolaire qu’il soit avant de pouvoir éventuellement, un jour, prendre les commandes de l’équipe de France.