Accès direct au contenu

Sondage du jour

EDF : Deschamps doit-il installer la charnière Sakho-Yanga-Mbiwa ?

Sakho Yanga Mbiwa

Didier Deschamps, dans les satisfactions de la soirée, peut notamment compter sur la bonne prestation de sa charnière Yanga-Mbiwa-Sakho. De quoi envisager de l’installer sur la durée.

OUI : c’est quand même autre chose que Mexès-Rami
Pas de grosse boulette, pas de montées intempestives, pas de duels perdus dans les airs. Par rapport à la charnière Mexès-Rami, Sakho et Yanga-Mbiwa offrent de bien meilleures garanties et l’on montré en une rencontre. Il n’y a pas photo.

OUI : avec ce match, ils ont saisi leur chance
Didier Deschamps est en train de chercher des premières certitudes pour bâtir un onze type. Sakho et Yanga-Mbiwa ont été alignés par Deschamps, ils ont su saisir leur chance. Deschamps est forcé de les récompenser en les maintenant.

NON : il faut trouver une place pour Koscielny
Laurent Koscielny a attendu pendant deux ans dans l’ombre du duo Mexès-Rami pour avoir sa chance. A l’Euro, il a prouvé qu’il avait toutes les qualités pour devenir un patron de la défense bleue. Même si Yanga-Mbiwa et Sakho ont assuré, il doit y avoir une place pour Koscielny.

NON : on ne peut pas se baser sur un seul match
Certes, Sakho et Yanga-Mbiwa ont fait un très bon match, mais il est trop tôt pour s’avancer. L’Uruguay qui s’est présentée hier soir n’avait ni Suarez, ni Cavani dans son attaque. Il va falloir attendre quelques autres bons matchs pour avoir une réelle certitude.

EDF : Deschamps doit-il installer la charnière Sakho-Yanga-Mbiwa ? Vous avez toute la journée pour voter sur notre site