Accès direct au contenu

Analyse saignante

EDF : Benzema, le décryptage accablant vu dEspagne

Karim Benzema

Il n’y a pas qu’en France que le cas Karim Benzema fait débat. Chez nos confrères espagnols, l’attaquant du Real Madrid est également pointé du doigt pour son manque d’efficacité en Bleu.

En équipe de France, Karim Benzema est indispensable mais inefficace. C’est le constat dressé depuis l’Euro, au moins, par la majorité des observateurs en France. Pierre Ménès le premier. « Pour moi, Benzema, ce n’est pas un problème de positionnement mais de rendement, a-t-il assuré avec aplomb sur le plateau du Canal Football Club. Il a fait 4 matchs à l’Euro mais n’a cadré aucune frappe. Au Real, il a de la concurrence mais en équipe de France, il faudrait qu’il se bouge un petit peu. Mais il sait qu’il n’y a pas d’alternative à son poste ». Puisque Benzema jouit à la fois d’une crédibilité légitime du fait de son statut de titulaire retrouvé au Real mais d’une cote de popularité en baisse, il est intéressant d’analyser l’image qu’il renvoie en Espagne. S’ils aiment souvent le caresser dans le sens du poil, nos confrères ibériques, ainsi que les socios, n’oublient toutefois pas de dresser un constat qui crève les yeux : oui, Benzema a des carences devant le but.

« La sècheresse préoccupante de Benzema »
C’est AS qui a ouvert le feu. Samedi, le deuxième plus grand quotidien sportif d’Espagne a constitué un large dossier titré « La sècheresse préoccupante de Benzema », dans lequel sont épluchées ses statistiques depuis le début de sa carrière, en club et en Bleu. Après avoir rappelé qu’en France, la polémique enflait au point de voir Didier Deschamps prendre sa défense en conférence de presse, nos confrères ont consolidé leur argumentaire en distillant les chiffres qui font mal. En 52 matchs avec son pays, KB9 n’a marqué que 15 buts, ce qui fait une moyenne de 0,28 but par match, « très loin des standards de Thierry Henry, Michel Platini, David Trezeguet et Zinedine Zidane ».

15 buts en Bleu, dont 8 en amicaux !
Après avoir également rappelé que Platini tournait à une moyenne de 0,57 but par match, la presse espagnole revient en détails sur les buts inscrits par Benzema. Et, là aussi, le constat est accablant. Sur ses 15 buts, 8 l’ont été lors de matchs amicaux ! En 6 matchs de phase finale de compétition internationale, il n’a jamais marqué. Rassurons-nous, tous les Espagnols ne voient pas en Benzema un boulet. Au contraire. Ce tiroir de reproches est contrebalancé par l’opinion globale des socios, qui voient en lui une arme redoutable au Real, capable de s'être rendue indispensable au fil du temps. Son endurance, son mental et son adaptation dans un vestiaire miné par les egos sont loués, à raison. Récemment, un sondage publié par plusieurs forums est révélateur de la cote de KB9 chez les Madridistas purs et durs.

Les socios du Real le soutiennent
Celui-ci posait cette question d’actualité : « Changeriez-vous Higuain ou Benzema par Falcao ' » Au-delà du seul fait d’écraser son concurrent argentin, Benzema a également recueilli des avis largement positifs quant à son match à distance avec l’attaquant colombien, pourtant le meilleur vrai 9 du monde à l’heure actuelle. « Jamais de la vie », tranche Tito, « Au Real, tous les joueurs jouent pour CR7, Benzema le premier, il a tout compris », juge Mairena, « Benzema est trop complet pour être remplacé », assure Ultrasur et « Benzema a su changer son jeu, c’est un poison et personne ne parle de ses passes », conclut Aupa Merengue. Tout est dit.