Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du Monde 2018 : Russie, Arabie Saoudite, Egypte, Uruguay… La présentation du Groupe A

Poule du pays hôte, la Russie, ce Groupe A parait très ouvert. L’Uruguay de Suarez et Cavani défie l’Égypte du phénoménal Salah pour la première place. De leurs côtés, les Russes rêvent de créer l’exploit.

RUSSIE

Parcours qualificatif
L’équipe du pays organisateur est qualifiée d’office dans la compétition. Heureusement, car les Russes restent sur une saison internationale peu convaincante. Malgré une belle prestation en amicale face à l’Espagne (3-3), ils sont sans victoire depuis le 7 octobre dernier. Les joueurs de Stanislav Cherchesov ont cruellement besoin de se rassurer. Il reste deux derniers matchs amicaux avant le début de la compétition. Le sélectionneur devra trouver les bons ajustements tactiques pour espérer aller loin dans le tournoi.
 
Le joueur à suivre : Alan Dzagoev
Alan Dzagoev, 27 ans, est l’un des meneurs de jeu de l’équipe russe. Déjà 55 sélections au compteur, le numéro 10 n’en est pas à son premier coup d’essai. Leader du CSKA Moscou, il fait partie des top joueurs du championnat russe. En 2008, il a été élu meilleur espoir de son pays. Et c’est en 2012, pendant l’Euro, que les plus grands clubs Européens le remarquent. En inscrivant 3 buts pendant les phases de groupe, il a marqué par son sens du jeu et ses qualités techniques.
 
Les chances de briller en Russie
Le pays organisateur ne cache pas ses ambitions d’aller loin dans la compétition. Pour atteindre cet objectif, les Russes pourront compter sur une sélection de joueurs d’expérience, connaissant les matchs à enjeux, à l’image de leurs gardiens Akinfeev et Lunev. Cependant, leur capital offensif reste limité. Fedor Smolov, auteur de 12 buts en 30 sélections, sera l’attaquant principal de cette sélection et un précieux atout pour entretenir le rêve de toute une nation.

ÉGYPTE

Parcours qualificatif
Les Pharaons ont passé brillamment les phases de qualification en terminant premier avec 13 points, soit 4 points d’avance sur le deuxième. 5 victoires et un nul au cours de leurs 8 matchs. Un parcours marqué par un match retour de folie contre le Congo, une victoire 2-1 offerte à la 95e par Salah, permettant la qualification. Le pays, qui n’avait pas réussi à se qualifier depuis 1990, tient son exploit, porté par une génération talentueuse. Une place en Coupe du monde méritée avec un joueur dont on attend énormément : Mohamed Salah.
 
Le joueur à suivre : Mohamed Salah
C’est le joueur incontournable en Europe cette saison. Élu meilleur joueur africain de l’année 2017, l’attaquant de Liverpool a dépassé les 40 buts et les 10 passes décisifs. L’Égyptien est dans la forme de sa vie. En sélection, il a largement contribué à la qualification de son équipe avec 5 buts et 2 passes décisives. Il est clairement l’homme fort de la sélection et peut renverser un match à lui tout seul. S’il est performant en Russie, il fera partie du podium du Ballon d’Or sans aucun doute.
 
Les chances de briller en Russie
Si Salah n’est pas épuisé par son incroyable saison, l’Égypte a une bonne chance d’atteindre les quarts de finale. Elle pourra également compter sur un entraîneur d’expérience, Héctor Raúl Cúper, double finaliste de la Ligue des Champions avec Valence (2000, 2001) et finaliste de la Coupe d’Afrique 2017 avec l’Égypte. Cependant, l’Égypte est dans un groupe compliqué avec la très solide équipe de l’Uruguay et la surmotivée Russie.

URUGUAY

Parcours qualificatif
Les joueurs de la Céleste ont décroché leurs tickets pour la Russie en finissant 2e des phases qualificatives sud-américaines. Ils n’ont cependant réussi à gagner aucun match face au Brésil ou l’Argentine. Malgré un parcours en dents de scie, 9 victoires, 4 nuls, 5 défaites, Oscar Tabarez, le sélectionneur, a pu compter sur ses deux attaquants stars pour atteindre ses objectifs. Luis Suarez et Edinson Cavani sont impliqués dans deux tiers des buts marqués.
 
Le joueur à suivre : Luis Suarez 
Le joueur a rendu une copie propre et homogène cette saison que ce soit en club ou en sélection. Il réalise le doublé coupe/championnat avec le FC Barcelone, avec 23 réalisations au compteur. Il est le meilleur buteur de l’Histoire de la Céleste. Habitué à la pression des matchs à enjeux, le joueur de 31 ans et à la centaine de sélections pourra compter sur son compère d’attaque, Edinson Cavani, pour l’appuyer. La complicité sur le terrain entre les deux hommes n’est plus à démontrer. Déjà victorieux de la Copa America (2011), il ne reste plus que le trophée de la Coupe du monde à ajouter à sa vitrine.
 
Les chances de briller en Russie
L’Uruguay dispose d’un glorieux passé. Mais celui-ci commence à dater… Néanmoins, avec deux des meilleurs attaquants au monde, la Céleste peut raisonnablement envisager une qualification pour les huitièmes de finale sans encombre. Les hommes d’Oscar Tabarez peuvent même être l’une des belles surprises du dernier carré…

ARABIE SAOUDITE

Parcours qualificatif
C’est enfin le retour dans la compétition des Saoudiens après 12 ans d’absence. Riche d’une sélection pleine d’expérience, c’est au terme d’une campagne qualificative extrêmement serrée, malgré 12 victoires sur 18 matchs, que les hommes de Juan Pizzi ont validé leur voyage en Russie. La sélection a su s’imposer pour sa dernière rencontre face au Japon (1-0) et arracher la deuxième place du groupe, à égalité de points avec les Australiens, troisièmes, s’évitant ainsi les matchs de barrage.
 
Le joueur à suivre : Mohammad Al-Sahlawi
L’international Saoudien de 31 ans s’est fait remarquer pendant les phases préliminaires de qualification pour la Russie. Il inscrit 16 buts et termine co-meilleur buteur des préliminaires, à égalité avec le Polonais Lewandowski. Il est remarquable par sa vivacité et son agilité devant le but, des atouts qui lui ont permis de se faire un nom dans son pays.
 
Les chances de briller en Russie
Fort d’une sélection de joueurs d’expérience (le plus jeune est âgé de 27 ans), l’équipe pourra compter sur son sélectionneur pour la guider et faire les bons choix tactiques. Juan Antonio Pizzi, déjà vainqueur de la Copa America, n’en est pas à ses débuts. Nommé en novembre 2017, il saura mener ses hommes. Malgré les bonnes performances lors des phases préliminaires, les Saoudiens semblent un cran en dessous dans le Groupe A. Se qualifier pour le tour suivant serait un véritable exploit.

Le programme des rencontres du Groupe A

Jeudi 14 Juin 2018
17h sur TF1 et beIN SPORTS
Russie – Arabie Saoudite
 
Vendredi 15 Juin 2018
14h sur beIN SPORTS
Egypte – Uruguay
 
Mardi 19 Juin 2018
20h sur beIN SPORTS
Russie – Égypte
 
Mercredi 20 Juin 2018
Groupe A : Uruguay – Arabie Saoudite
 
Lundi 25 Juin 2018
16h sur beIN SPORTS
Uruguay – Russie
 
16h sur beIN SPORTS
Arabie Saoudite – Égypte

Articles liés