Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du Monde 2018 : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud…La présentation du Groupe F

Quadruple championne du Monde, l’Allemagne a clairement l’étiquette de favori dans ce groupe F. Alors que le Mexique et la Suède vont se livrer bataille pour s’emparer de la deuxième place, la Corée du Sud sera vigilante pour profiter de la moindre erreur.  

ALLEMAGNE

Parcours qualificatif
La Mannschaft a réalisé le parcours parfait avec 10 victoires en 10 matchs. Les Allemands ont véritablement survolé les phases de qualification en inscrivant 43 buts pour seulement 4 encaissés. Les champions du monde en titre ont été à la hauteur de leur réputation. Pour leur dernier match contre l’Azerbaïdjan, Goretzka inscrit un magnifique but, une talonnade en pleine lucarne ! Concluant des qualifications maitrisées de bout en bout par les hommes de Löw.
 
Joueur à suivre : Léon Goretzka
Beaucoup de joueurs de talents sont présents dans cette sélection allemande. Cependant, il faudra garder un œil sur le jeune Léon Goretzka. Le talentueux milieu de terrain de 23 ans évolue avec Schalke 04 mais rejoindra le Bayern Munich cet été. Considéré comme un jeune prodige depuis des années, il a mis du temps à confirmer car régulièrement blessé. Débarrassé de cette fragilité, il s’impose progressivement comme le nouvel atout de la Mannschaft. Une pépite qui a de grandes chances de briller en Russie
 
Les chances de briller en Russie :
Première du classement FIFA et championne du monde en titre, l’Allemagne fait évidemment partie des favoris pour le titre. Aux commandes de la Mannschaftdepuis 2006 et nouvellement sous contrat jusqu’en 2022, Löw connait parfaitement les composants nécessaires pour espérer une victoire. Encadrés par des joueurs expérimentés et de talents comme Muller, Boateng, Kroos ou encore Neuer, les champions en titre n’ont pas d’autre objectif que la victoire finale.

MEXIQUE

Parcours qualificatif
Les Mexicains ont largement dominé leur groupe, se qualifiant pour le mondial avec trois journées d’avance. Ils terminent premiers avec 21 points, soit 5 d’avance sur le second : le Costa Rica. Avec un total de 16 buts et une moyenne de possession de balle de 61% par rencontre, le Mexique a su imposer son style.
 
Joueur à suivre : Javier « Chicharito » Hernandez
À 29 ans, « Chicharito » est l’une des stars de cette équipe Mexicaine. Plus grand buteur de l’histoire de la sélection avec 49 buts, il a marqué l’ensemble des buts de son équipe pendant les éditions de 2010 et 2014. Désormais à West Ham, il est moins en vue que par le passé mais sait parfaitement se transformer dans les grands rendez-vous…
 
Les chances de briller en Russie
Sous l’impulsion de leur sélectionneur Juan Carlos Osorio, les Mexicains ont la place pour réaliser de belles performances dans ce Groupe F. En confrontation direct avec la Suède pour la deuxième place, les Mexicains peuvent s’emparer d’une place qualificative, mais ont de grandes chances de tomber face à l’ogre brésilien en huitième…

SUÈDE

Parcours qualificatif
La Suède a réalisé un parcours hors du commun pour atteindre cette Coupe du Monde. Sans son géant Zlatan Ibrahimovich, les Suédois ont décroché une deuxième place inespérée derrière la France. Au mental, ils ont sorti l’Italie en barrage et créé la grande surprise de ces qualifications.
 
Joueur à suivre : Marcus Berg
Depuis le départ d’Ibrahimovich, Berg est le meneur de l’attaque avec sa sélection. Actuellement joueur pour Al Ain Club, aux Émirats Arabes Unies, il a marqué 25 buts cette saison. Il s’est illustré avec la sélection pendant les phases de qualification en inscrivant un total de 8 buts en 11 matchs. Attaquant puissant, il s’aura trouver les espaces pour mettre en difficulté les défenseurs adverses.
 
Les chances de briller en Russie
La bataille contre le Mexique s’annonce serrée. Mené par le très talentueux tacticien Janne Anderson, la Suède pourrait tirer son épingle du jeu. A la tête de l’équipe depuis 2016, il a rajeuni la sélection et a mis l’équipe dans une nouvelle dynamique. Le succès historique contre l’Italie a prouvé que même sans Zlatan, les Suédois sont capables de grandes choses. La Suède devra prendre le dessus sur le Mexique et ne laisser filer aucun des précieux point nécessaires pour s’emparer d’une seconde place.

CORÉE DU SUD

Parcours qualificatif
Au terme d’un parcours qualificatif compliqué, la Corée du Sud a arraché la deuxième place du groupe Asie. Derrière l’Iran, les Coréens ont marqué 11 buts et en ont surtout encaissé 10... Après une fin de qualifications dans la douleur, le sélectionneur Uli Stielike a été remplacé en juillet 2017 par Shin Tae-Yong avec le souci de créer la surprise dans ce Groupe F.
 
Joueur à suivre : Son Heung-min
L’attaquant coréen de 25 ans joue actuellement pour les Anglais de Tottenham. Il reste sur deux bonnes saisons avec son club pour un total de 26 buts. Avec une première sélection à l’âge de 18 ans, Son est un des plus grands espoirs de cette équipe. Il a déjà marqué 9 buts avec l’équipe A en 30 sélections. Artisan de la qualification, c’est un joueur impressionnant par ses appels ultra rapide et son touché de balle.
 
Les chances de briller en Russie
La Corée du Sud à clairement l’étiquette d’outsider dans ce Groupe F. Si la bataille pour la seconde place qualificative s’annonce difficile pour les Coréens, ils ont tout de même une carte à jouer. Un exploit contre le Mexique ou la Suède ferait leurs affaires et pourrait leur permettre d’accrocher des points si précieux po

Articles liés