Accès direct au contenu

Au fond du trou

Rennes : le calvaire dErding

Mevlut Erding

Titularisé pour la deuxième fois en trois jours par Frédéric Antonetti, Mevlut Erding est passé à côté de son match contre Evian (3-2). Il a encore une fois cruellement manqué d’efficacité, malgré la qualification du Stade Rennais.

Mevlut Erding retrouve enfin du temps de jeu à Rennes. Mais la confiance n’est toujours pas là. Si les Rennais se sont logiquement qualifiés contre Evian TG ce mardi après-midi (3-2), l’ancien Parisien est une nouvelle fois passé à côté de son match. Pendant que ses compères d’attaque ont quasiment tous marqué (Kembo, Féret et Brahimi), le Turc, certes très généreux, mobile et disponible comme à son habitude, a lui cruellement manqué d’efficacité.

Erding, muet depuis octobre
Ce n’est pas faute, pourtant, de s’être créée des occasions. Mais par quatre fois, Erding a échoué devant la cage savoyarde. Une frappe largement au-dessus (32e), un face à face perdu avec Andersen (47e), une reprise arrêtée à bout portant par le portier savoyard (74e) ou encore une demi-volée complètement manquée (75e) : il était décidément dans un jour sans. Heureusement pour lui, Evian, qui est revenu de nulle part en fin de match, a manqué la balle du trois partout à deux minutes du terme, avec un tir de Barbosa sur la barre.

Pour dire, même Sidney Govou, en face, a marqué son premier but en France depuis novembre 2009. Pour Erding, la période de disette se poursuit depuis le 26 octobre dernier et un but en Coupe de la Ligue à Dijon avec le PSG. L’air breton n’a visiblement rien changé…

A lire aussi : Porto : Lucho chambré pour son but !