Accès direct au contenu

Le Barça ami du Brésil

Comment le Barca tente de chiper Neymar au Real

Le Real Madrid dispose toujours d'une longueur d'avance sur le dossier Neymar. Mais le Barça est aussi dans la course et utilise des méthodes pour convaincre le joueur qui font fulminer son agent.

Les deux premières prestations décevantes de Neymar avec le Brésil en Copa America ne découragent pas les prétendants. Les grands clubs européens voient en la perle de Santos l’avenir qu’il représente et non le gamin de 19 ans qui ne parvient pas à assumer les responsabilités qui lui sont tombées dessus en sélection. Des cinq clubs qui se sont alignés sur la clause libératoire (45 millions d’euros) et qui ont obtenu de fait l’accord de Santos, le Real Madrid est le mieux placé devant son rival catalan.

Rosell intime de la sélection brésilienne
Mais le Barça utilise dans les coulisses des méthodes moins fair-play que sur le pré. Les Catalans sont ainsi directement entrés en contact avec Neymar sans passer par son agent, sans doute pour mieux influencer le jeune homme. Court-circuité par le Barça, l’agent de Neymar, Jorge Ribeiro, va tenter de convaincre son joueur de rejoindre le Real Madrid : « Je n’ai pas aimé comment Rosell (le président du Barça) s’est comporté. Ils sont allés directement parler au joueur alors qu’il était avec sa sélection. Je suis totalement en faveur du Real. »

Le Barça utilise ses relations pour « draguer » Neymar. Sandro Rosell a ainsi pu accéder très tranquillement aux joueurs de la Seleçao grâce au président de la Fédération brésilienne, Ricardo Teixeira. Ce dernier n’est autre que le parrain de sa fille. Incorporé pendant quelques jours dans les déplacements officiels du Brésil lors de cette Copa America, le président du Barça disposait d’un cadre idéal pour convaincre Neymar. Mais peut-être aussi le perturber à la vue de ses deux premiers matchs en Copa America.