Accès direct au contenu

Foot - Arsenal

Arsenal : Quand Arsène Wenger monte au créneau pour Alexis Sanchez !

Présent en Afrique du Sud (2010) et au Brésil (2014), Alexis Sanchez ne sera pas au rendez-vous de la Coupe du monde en Russie. Une désillusion évoquée par Arsène Wenger.

Le Chili est tombé de haut mercredi. Huitième de finaliste des deux dernières éditions, la sélection de Juan Antonio Pizzi a échoué à se qualifier pour la Coupe du monde en Russie. Battue lors de trois des quatre dernières journées des éliminatoires, la Roja a échoué au 6e rang du classement de la zone Amérique du Sud. Une immense déception pour Alexis Sanchez. Son entraîneur à Arsenal Arsène Wenger pense néanmoins que cette expérience peut faire grandir son joueur.

« Jouer au plus haut niveau, c'est aussi connaître ce genre de déception »

« Vous avez dans chaque génération un joueur qui porte la pression de l'attente d'une nation. En France c'était Zidane. En Angleterre, c'était Beckham. Au Chili, c'est Sanchez, en Argentine, bien sûr, c'est Messi, on dirait qu'il y a quelqu'un dans une équipe nationale qui doit supporter la pression et l'absorber pour protéger le reste de l'équipe. Le Chili vient de remporter la Copa America deux fois et maintenant ils ne vont même pas à la Coupe du Monde. C'est certainement une grande déception pour lui. Mais je crois que jouer au plus haut niveau, c'est aussi connaître ce genre de déception », a ainsi expliqué le technicien français en conférence de presse.

Articles liés