Accès direct au contenu

Sondage du jour

Tour de France : Froome aurait-il dû trahir Wiggins ?

Chris Froome

Sauf incident, Bradley Wiggins va remporter le Tour de France 2012. Son plus fort adversaire se trouvait finalement dans sa propre équipe en la personne de Chris Froome. Ce dernier aurait-il dû trahir son leader lors de ce Tour ?

OUI, il était le plus fort
La dernière étape de montagne a démontré que Bradley Wiggins peinait à suivre dès lors que Chris Froome accélérait pleinement. A plusieurs reprises lors de ce Tour de France, le natif de Nairobi a eu l’opportunité de lâcher son leader, il ne l’a pas fait par loyauté. Une erreur.

NON, il a joué le jeu de l’équipe
Avant le Tour, les rôles étaient clairement définis chez Sky et Froome a accepté cette hiérarchie. Il se devait de la respecter lors de la course.

OUI, il n’aura plus jamais sa chance
Révélé en 2011 par sa 2e place sur la Vuelta, Chris Froome s’est découvert tardivement des qualités dans les courses à étapes. Si son âgé actuel, 27 ans, n’a rien de canonique dans le cyclisme, une telle opportunité de remporter le Tour de France pourrait ne jamais se représenter.

NON, il se serait grillé dans le milieu
Le cyclisme est régi par des règles tacites et trahir son leader, surtout pour la victoire finale dans le Tour de France, lui aurait collé une très mauvaise réputation dans le milieu. Difficile ensuite pour une équipe et des coéquipiers de croire en un coureur qui aurait trahi son leader sur le Tour.